AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 22 Fév 2013, 00:08

Voici une petite histoire, n'hésitez pas à commenter.

Quatre mois. Un voyage qui avait duré quatre mois. Quatre longs mois pour arriver sur cette foutue planète. Demack se demandait encore pourquoi il avait été rattaché cette mission. Cette purge ne l'intéressait pas le moins du monde. Elle revenait aux soldats de l'Adeptes Astartes, pas aux simples hommes. Et quand bien même les régiments de gardes impériaux y étaient mêlés, lui ne devait pas y être. Son ordo ne s'occupait pas de cela. Présence de démon possible lui avait-on dit. Inquisiteur de l'ordo Malles requis. Puis, il avait été choisit, ou plutôt désigné par ses camarades.
Tout en marmonnant dans sa barbe, Demack parcourut le pont du navire. De classe imperator, le vaisseau figure parmi les plus imposants de la flotte impériale. L'inquisiteur se remémora son court dialogue avec l’officier de liaison :
- Tenez mon seigneur, une tablette donnant les ordres.
- Quels sont les objectifs ?
- Extermination. La flotte de Typhus est apparue il a de cela 4 jours. Les planètes aux alentours ont été anhilliées. Les bénédictions de leurs dieu a ravagé les citées ruche, renforçant la flotte de plusieurs millions de zombis.
- Et c'est dans cette merde qu'on va me mettre.
- Parfaitement monseigneur. Les ordres sont les ordres. Le décollage est dans 20 heures. Bonne chance.

Demack continuait de marcher. Une dernière tournée sur le pont supérieur avant de retourner à ses appartements. Il jeta néanmoins les yeux vers cette planète. Elle l’attira.... Quelque chose là bas l'attirai. Et pourtant, elle le dégoutait plus qu'autre chose. Souillée par la peste de Nurgle, elle ne devait subir qu'un Exterminatus, pas une purge. Demack regarda, penseur. Il vit des explosions à la surface de la planète, causées par des vaisseaux des Astartes.
Il rentra dans sa chambre, et admira son arme. Son marteau énergétique était encore dans sa chambre de stase. Ce n'était pas n'importe quel marteau. Demack, en plus d'être inquisiteur est aussi un psyker. Il admira son arme de force, son pommeau en ébonite, la petite pierre en bout. Il portait déjà son armure de plaque. Rayonnant d'un rouge écarlate, il rangea son arme a ses cotés, vérifia l'état de ses pistolets bolters  et partit rejoindre l'aérogare.
Sa troupe l'attendait déjà. Il reconnut les Vostroyens du premier coup d'œil : les habits rouges, la chapka, les améliorations cybernétiques, et le plus important, leurs fusils (dont la crosse était en bois poli) qui étaient d véritable chef d'œuvre. Ils se tenaient droits, au garde à vous, prêts à obéir.
-Monseigneur, dit le plus haut gradé.
-Colonel, repos.
-On embarque ! Cria une voie derrière eux. Ils montèrent dans une valkyrie. Chacun garda le silence, en essayant de ne pas imaginer les horreurs qui les attendaient. Une quarantaine de valkyrie descendirent du ciel, accompagnées par quelques chasseurs, mais aussi de transporteurs.

Ils survolèrent des océans de bile, de pus, de ruines (la peste et tout ce qui est le plus répugnant possible). Ils pouvaient voir les légions de revenants qui marchèrent implacablement vers le poste de survivant. Le colonel eut un haut le cœur et tourna la tète. Il parla le premier :
-sa fait cinq jours qu'on est dans cette merde. Et encore, il y en a qui sont la depuis perpette. Un vrai merdier moi j'vous l'dis.
-beaucoup de perte dans votre régiment colonel ? Rétorqua l'inquisiteur.
-beaucoup ? Plus de la moitié de mort. Mais c sont les Premiers Nés de Vostroya, nous ne failliront pas.
-je l'espère, je l'espère.

Demack avait aussi eut vent du moral des impériaux : plus bas que jamais. Il faut dire que les commissaires (chargés de la discipline, du respect des lois et de l'endoctrinement de troupes) ne leurs menaient pas la vie facile par les exécutions. Les impériaux avaient besoin de victoire, car ils volaient de défaite en défaite, embuscade après embuscade, jour après jour. Cinq long mois depuis le début de l'invasion.

Ils atterrirent dans ce qui était autrefois une usine de production. Une dizaine de valkyrie se posèrent, l’autre continuant. Les quelques régiments de garde impériaux se basaient dans les ruines de la citée ruche, désormais vide de ses habitants. Ils étaient accompagnés de compagnies blindés et d'artillerie, mais aussi par des escadrons de chasseur thunderbolt pour le soutien aérien.
Demack sortit de sa valkyrie sous la protection des soldats Vostroyens. Cette planète puait la mort, l'infection et le chaos. Il marcha rapidement pour trouver le commandant en chef de toute l'opération. Il n'en fut pas moins étonné de trouver un seigneur général. De bref salutation entre lez deux hommes, et un rapide détail de la situation :
-les hordes sont sans fins. Elles arrivent de l'est, de l'ouest, et du sud. Nous ne pouvons pas tenir éternellement la ville. Les pertes sont trop importantes dit le tacticien. Il faut qu'on trouve la solution pour les exterminés, sinon quoi nous serons tous morts d'ici quelques jours, au plus deux semaines.

L'exposé de la situation fut coupé par des cris. Les cadavres revenaient. Les soldats accouraient en masse, tenant leur position. Demack fut rejoins par ses gardes, tandis que le seigneur général possédait sa propre unité rapprochée. L'inquisiteur alla de l'avant. Il ordonna aux batteries d'autocanons de libérer la voie pour une percée. Les pelotons de soldats se formèrent, et ensemble, groupés, ils repoussèrent vagues âpres vagues. Les plus utiles furent les porteurs de lance flamme, qui brûlaient et purifiaient par le feu.
L'inquisiteur se servis plusieurs fois de ses pouvoirs psychiques, soit pour augmenter ses réflexes, soit pour former des boules d'énergies pures qui brûlaient tout sur le chemin. Il frappa tel un ange entouré par toute la corruption du monde.

Des rugissements se firent entendre. Tous repoussèrent les zombis avant de mettre un rideau de flamme entre eux. Puis ils s'arrêtèrent, obnubilés par les cris. Ce ne sont pas des cris humains, mais des cris démoniaques. Ceux d'un démon qui prend vie dans le monde matériel, qui quitte le Warp pour répondre des volontés de son dieu.

Puis, tout s'écroula d'un seul coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voïvode Dajan
Bisounours
avatar

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 21
Localisation : Underworld

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 07:43

J'aime beaucoup ton histoire, franchement Wink
C'est à lire, car c'est vraiment sympas, facile à suivre, avec de la logique,un développement des sentiments d'un inquisiteur...
franchement, c'est bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 12:30

Merci merci Very Happy.
T'es bien le seul à aimer on dirai Razz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voïvode Dajan
Bisounours
avatar

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 21
Localisation : Underworld

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 12:45

Mais naaaan les autres sont justes timides c est tout Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etinola
succube
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 17/10/2012
Localisation : la ou il fait bon que je sois

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 13:19

Pas mal !!!!! J'aime I love you

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black-Talos77
maître de côterie
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 19
Localisation : seine-et-marne/Pomponne

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 22:25

'' sentiments d'un inquisiteur... ''
Ça alors, c'est la meilleur, j'aurai jamais cru voir ça. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voïvode Dajan
Bisounours
avatar

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 21
Localisation : Underworld

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 02 Mar 2013, 22:34

Faut pas croire, les sentiments, c'est pas que l'amitié ou autre truc relou.
Là, c'est la haine, la colère, la fatigue etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamenuit
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 2771
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Tu veux vraiment savoir ?

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Dim 03 Mar 2013, 05:32

I love you J'aime! I love you

_________________
En blanc je cause, en jaune je sors mes outils, en rouge je refais le portrait  Evil or Very Mad

On peut très bien se venger sans tuer. Il y a tout un art de la vengeance et il se pratique avec lenteur, sadisme et fourberie, souvent sans faire couler une seule goutte de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Dim 03 Mar 2013, 08:45

Content que le récit plaise Very Happy. Je posterai une suite bientot, quand j'aurai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 09 Mar 2013, 07:37

Reprise de la deriere phrase : et tout s'ecroula.

Depuis combien de temps était-il inconscient ? Un brave soldat, couvert de terre et de sang, tira l'inquisiteur de sa torpeur. Il lui expliqua ce qui c'était passé pendant ces deux dernières heures.
-on a entendu ces cris horribles. Puis des machines démons nous sont tombées dessus. Il y avait des volants, comme les poulets dans mon enfance... Et d'autre, des marcheurs, lourdement armés. Ils nous ont pilonnés. Pendant pas mal de temps. On ètait sous le feu, quand des revenants nou ont pris à revers. On était avec vous, puis, le plafond a cédé sous le tirs. On vous a trainé jusqu'ici avec les autres, mais on est plus beaucoup...

Demack regarda l'endroit dans lequel il se terrait. Il faisait sombre, il y avait peu d'eclairage. Le sol tremblait encore sous le bombardement. Chaque camps alignait sa propre artillerie pour détruire celle de l'autre. Il se releva, et appreçu seulement la garde du seigneur général. Il s'approcha, et vit avec horreur le cadavre du commandant.

Il est mort, lui déclara l'un des médecins.
-Écoutez moi, tous ! Cria Demack. Le seigneur général est mort. En tant qu'inquisiteur, je prends le relais de commandant. Je veux d'ici dix minutes que chaque homme soit prêts au combat. Éxecution.

La masse s'agita. L'heure n'était pas à la parole, mais à l'action. Demack alla voir le chef de la garde.

-Bon résumons. Nous sommes sous le feu de l'ennemi, probablement dans le no man's land, avec une quarantaine de soldats, dont la plupart sont fatigués et blessés. Sa va être dur, mais on va aller jusqu'au QG. La bas on sera en sécurité.
-Bien monseigneur, je vais en parler à mes hommes.
-On part dans 5 min ! Cria Demack. Aller, on se bouge !

Et comme prévu, les hommes étaient prêts. Mais, sur tout les soldats, il n'y avait qu'un seul officier, plus l'inquisiteur. Sa va être dur pour garder la discipline pensa Demack.

-Il n'y a pas assez d'officier, j'abas le premier qui nous compromet. Compris.
-Compris chef !

La masse de soldat sortie discretement. Ils ne voyaient que des cadavres, et des chars qui flambaient. Une vision d'horreur, agrémentées par les machines démons qui tournoyaient dans le ciel tels des rapaces.

Ils courrurent, sprintèrent d'abris en abris, chacun leurs tour. C'était long, tres long de Faire passer quarantes soldats chacun leurs tours.

Ils traversèrent une grande place lorsqu'ils captèrent des signals radio. Pensant qu'il s'agissait du QG, Demack écouta. C'était un appel au secours d'une escouade survivante. La ligne n'était pas securisée, et l'escouade était sous le feu. On ne prends pas de risque dit Demack. On ls laisse, tant pis. Chaque soldats baissa la tête honteux de laisser leurs camarades à leurs propres sorts.

Les cris démoniaques reprirent et donna de l'adrenaline aux soldats. Aucun ne voulais mourrir ici. Ils courrurent, comme jamais auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haemacolyte
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 1353
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 09 Mar 2013, 07:44

Une suite digne de la première partie mais:
-il manque des "-" à certaines lignes de dialogues
-quelques fautes d’orthographes, principalement des oublis de lettres

_________________
"Bon, je vais te couper ton bras sans anesthésie, te scier lentement le cou pour te faire sauter la tête, te percer le dos pour y planter à vif du fil de fer et d'autres pièces, te greffer des morceaux de tes prédécesseurs, appliquer ce procédé au point que tu sois méconnaissable et je vais forcer tes copines à regarder!"
(Haemacolyte, s'adressant à la figurine sur son établi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamenuit
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 2771
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Tu veux vraiment savoir ?

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 09 Mar 2013, 08:42

Haemacolyte a écrit:
Une suite digne de la première partie

+1!

_________________
En blanc je cause, en jaune je sors mes outils, en rouge je refais le portrait  Evil or Very Mad

On peut très bien se venger sans tuer. Il y a tout un art de la vengeance et il se pratique avec lenteur, sadisme et fourberie, souvent sans faire couler une seule goutte de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 09 Mar 2013, 09:48

Merci les gens Very Happy je vais continuer en améliorant un peu, mais demain (ou tout à l'heure si j'ai la foi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Sam 09 Mar 2013, 11:06

On continue Very Happy

Ils coururent comme jamais auparavant.

Un abri. Tout ce qu'avait en tête Demack à cet instant était un abri. Il voulait se mettre en sécurité, sans se soucier des hommes qui le suivaient. D'ailleur, pourquoi le général est-il mort ? La responsabilité de la vie des soldats revenaient entre ses mains. Ils ne voulaient plus de cela. Il voulait juste être en sécurité, être de retours au QG, et que cette guerre soit finie.

Tuer des revenants, c'est pas vraiement possible pensa Viktor. Il recharga son arme et tira encore. Déjà quelques heures que le quartier général était pris d'assaut. Revenant, hérétiques en tout genres, pièces d'artilleries, et maintenant des machines démons. On aura tout vu !

-Viktor, on se replit vers l'entrée sud, tu pars en avant avec Boris. Il y a des réfugiés qui nous ont contactés par radio. Aller voir ce qu'ils veulent.
-Chef oui chef. Eh, Boris, ramène toi on a des gens à trouver.
-Deux secondes, j'en bute encore un. Ok j'arrive.

Les deux soldats partirent vite. Ils étaient de tueurs. Ils avaient une carrure d'armoire à glace, un regard plutot froid. Les hommes du régiments savaient qu'ils fallaient essayer de les éviter, ils sont relativement dangereux, meme avec leurs camarades.
Ils traversèrent le couloirs en courant. Le fusil en bandouillère, ils se présentèrent devant Demack et les quelques soldats qui le suivaient.

-On nous avaient dit des réfugiés, pas des soldats. Vous venez d'où ?

Demack reprennait son souffle. Ce sprint lui avait sauvé la vie. La machine démon qui les suivait avaient eut raison de la plus part des soldats.

-Nous sommes des vostroyens nous... dit le sergent.
-On viens du front, nous, repondit Demack avec autorité, comme s'il adressait un reproche aux soldats.
-Ok ok c'est bon du calme le vioc'.

Demack lui decrocha un coup de poing immédiatement, et lui dit :
-Tu as d la chance qu'on manque de soldats, sinon, tu serai mort. Les autres, avec moi. Trouvez un officier de liaison.

Tous rentrèrent au QG, marchant plus ou moins lentement. Demack se dirigea d'un pas déterminé vers les officiers.

-Je suis l'inquisiter Demack. Je prends le commandement du qg, puisque vous êtes incapable de remplir votre rôle.
-Bien monseigneur.
-Armez les batteries de canons, faites sortir les Leman Russ vers le Nord Est pour contourner leur force. Mettez en place la DCA pour dégager le ciel. Demandez le bonbardemeent de vultures une fois le ciel dégagé. Vous me passerez le commandement en ligne. Execution !

Les officiers ne se firent pas prier. Chacun courut rejoindre son groupe d'homme pour obéir auc ordres. Ils ne devaient pas perdre, sinon, ils perdraient leurs tête de pont sur cette portion de continent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Stark
hellion
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 28 Juin 2013, 08:36

C'est bien écrit !
On se croirait dans un film !
Ça se lit plutôt facilement et l'histoire se suit(contente de voir une histoire sur les Vostroyens Smile )
Si tu as une suite, j'aimerai bien la lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 28 Juin 2013, 08:48

Merci merci Very Happy c'est plutot encourageant. Je n'ai pas encore de suite à poster, mais il se pourrait que mon esprit ponde un nouveau récit des aventures de notre inquisiteur Demack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haemacolyte
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 1353
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 28 Juin 2013, 09:00

D'autant plus que là, tu le laisses en pleine action. Les impériaux vont 'ils réussir à contre-attaquer? Le suspense est à son comble...study 

_________________
"Bon, je vais te couper ton bras sans anesthésie, te scier lentement le cou pour te faire sauter la tête, te percer le dos pour y planter à vif du fil de fer et d'autres pièces, te greffer des morceaux de tes prédécesseurs, appliquer ce procédé au point que tu sois méconnaissable et je vais forcer tes copines à regarder!"
(Haemacolyte, s'adressant à la figurine sur son établi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 28 Juin 2013, 09:21

Je vois pour demain alors, si j'ai le temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iahen
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 20
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   Ven 28 Juin 2013, 20:06

Reprise du récit :

Les officiers ne se firent pas prier. Chacun courut rejoindre son groupe d'homme. Il ne devait pas perdre, sinon, ils perdraient leurs tete de pont sur cette portion de continent.

-Une heure ! Une heure ! Cria Demack dans la radio le reliant au haut commandement. Une heure ! Mais vous vous foutez carrement de moi ! On a besoin du bombardement maintenant, pas dans une heure ! Maintenant vous m'entendez !

Un soldat arriva en courrant, blessé manifestement. Il parla rapidement, sans que personne n'y comprenne rien. Demack lacha la radio pour s'interesser au soldat. Il voyait que sa blessure était déjà infectée. Le soldat se remit à parler, toujours aussi rapidement, mais quelques brides de mots étaient claires. L'ennemi... Une percée dans les défense, les autres, tous morts... Puis il s'écroula. L'infection avait gagnée. Le corps fut pris de convulsion, puis explosa dans une gerbe de pus qui arrosa les hommes présent.

La voix dans la radio repris.
-Monseigneur, nous avons repéré une structure étrange. Elle semble entourée d'une aura, et beaucoup de zombis sortent de cet endroit. Vous devriez allez voir.

Demack se tourna vers les officiers, et dit simplement avec un sourire sadique aux lèvres : "Alors, qui m'accompagne ?", qui fut suivit par un rire dément qui terrorisa encore plus les hommes apeurés.

C'est un petite transition pour vous faire patienter. Une suite bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.
» plusieures petite énigme pour passer le temps
» La brute... petit jeu sympa pour passer le temps au boulot.
» et pour passer le temps, une moto du chaos
» Petit jeu pour passer le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: Le Cosmos :: Warhammer 40.000 autres factions-
Sauter vers: