Forum dédié à la faction Eldar noir / Dark Eldar / Drukhari de l'univers de Warhammer 40 000, mais pas seulement !
 
AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 La cabale de l'Echarde de Glace

Aller en bas 
AuteurMessage
Memnoch
esclave
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 31
Localisation : Saint Denis

MessageSujet: La cabale de l'Echarde de Glace   Ven 18 Juil 2014, 10:54

Voici la présentation de ma cabale. Ayant vendu mon ancienne armée et recommencé une nouvelle, j'ai trouvé sympa de partir de l'idée que mon ancien Voïvode avait été dépossédé de son pouvoir et devait maintenant rebâtir une nouvelle cabale. J'ai donc uniquement gardé le nom de mon ancien Voïvode : Khierareq le Volesprit !  



Depuis deux années standard, le secteur d’Aurora IV est la proie d’attaques dont la fréquence et la violence croissent à une vitesse effrayante. Même l ’implantation permanente de plusieurs régiments de la Garde Impériale ainsi que, plus récemment, d’une base des sœurs l’Adeptas Sororitas n’a pas permis de les stopper.
    Parmi les colons blottis dans leurs cités ruches et même dans les rangs de la Garde, rumeurs et ragots sont échangés à voie basse par peur d’attirer l’attention des “ démons blancs ”. La plupart de ces racontars ne fait qu’effleurer l’horreur des créatures qui se tapissent dans les ténèbres glacés des planètes d’Aurora IV, plongées dans un hiver permanent.
    Un nom revient pourtant régulièrement dans la bouche des colons. Celui de Khierareq, surnommé l’ Ombre Blanche ou le Volesprit. Certains affirment qu’il est un démon, d’autres un fantôme, et certains soutiennent même à qui veut les entendre qu’il ne serait rien d’autre qu’un Ork des neiges. Mais la réalité est bien plus sinistre.
   
    Le Grand Voïvode Khierareq était il y a encore peu un seigneur influent à Cormmorragh. Maître de la Cabale de l’écharde d’acier. Son domaine s’étendait sur des éons et ses serviteurs étaient légions. Il se murmurait même que sa puissance égalait celle du grand Asdrubael Vect et de sa cabale du cœur noir.
    Trop confiant en sa force, Khierareq ne se méfia pas quand Van Ssalac le Noir, le Baron Lhitryx et la redoutée courtisane Tharaq’Syc, Voïvodes vassaux de la Cabale du cœur noir lui proposèrent de se joindre à eux dans une embuscade menée contre l’Adeptus Astartes. Le plan était simple : les 4 seigneurs et leurs vaisseaux de guerre devaient, en utilisant la maîtrise qu’ont les Eldars Noirs de la Toile, se matérialiser au coeur d’une flotte du chapitre des Salamanders qui stationnait au dessus du secteur d’Aurora IV afin de se réapprovisionner. L’effet de surprise et la supériorité numérique des assaillants devait leur permettre de rapidement mettre hors d’état de nuire les défenses Space marines avec un minimum de pertes. Le butin, notamment en esclaves, promettait d’être grandiose.

  Quand les vaisseaux de Khierareq se matérialisèrent au cœur de la flotte Salamander, le Grand Voïvode n’eut qu’une fraction de seconde pour s’apercevoir que les autres cabales n’étaient pas à ses côtés. Alors que les Space Marines manœuvraient et commençaient à ouvrir le feu sur les Eldars Noirs, Khierareq donna ordre à ses hommes de s’enfuir dans les replis de la Toile. Mais celle-ci restait obstinément fermée. Encerclée et acculée, la cabale de l’écharde d’acier n’avait que deux options : vaincre ou mourir. La bataille spatiale dura moins d’une heure mais suffit à faire des dizaines de milliers de victimes de part et d’autre. Quand le dernier vaisseau Space Marine fut mis hors de combat, Khierareq, du pont de commandement à moitié détruit de son vaisseau amiral, contempla sa flotte dévastée.

    Les autres cabales choisirent ce moment précis pour émerger de la Toile, encerclant les forces de Khierareq. Les cabalites félons ouvrirent le feu à l’unisson et le Volesprit poussa un hurlement de rage en comprenant qu’il avait été manipulé et trahi par les sbires de Vect. Son vaisseau en flammes parvint à se frayer un passage à travers ses ennemis et s’écrasa sur Bruley, planète mineure du secteur d’Aurora IV. Le Voïvode déchu fut poursuivi pendant des semaines par cent des meilleurs guerriers des cabales félonnes. La traque eut lieu sur des dizaines de kilomètres mais Khierareq élimina un à un ses poursuivants, inversant peu à peu le rapport de force entre les chasseurs et la proie.

    Son exploit est devenu légendaire au sein de Cormmorragh et chaque jour, des guerriers rejoignent Khierareq et sa nouvelle cabale : l’Echarde de Glace. Parias, renégats ou simplement Eldars avides de répandre la mort et la souffrance, tous sont acceptés dans la cabale. Celle-ci se déplace en permanence entre les planètes du secteur d’Aurora IV, semant la désolation sur son sillage et reprenant peu à peu des forces.

    Les attaques de l’Echarde de Glace semblent mystérieusement coïncider avec de terribles tempêtes de neige qui s’abattent sur ses victimes quelques heures avant le début de l’assaut. Les troupes de la cabale se rendent au combat sur des transports antigrav, protégés par les intempéries et leur grande vitesse de manœuvre. Arrivées au contact de l’ennemi, les Eldars se jettent dans la mêlée, découpant, mutilant et estropiant leurs ennemis avec une précision chirurgicale. Puis ils se volatilisent, aussi vite qu’ils sont apparus, emportant leurs prisonniers dans de sinistres éclats de rire. Le champs de neige d’un blanc pur semble après leur passage sortir d’un cauchemar. Des mares de sang et des membres jonchent le champs de bataille, seule trace du terrible carnage.

    Parmi les rares survivants de ces raids, plus rares encore sont ceux ayant aperçus le Seigneur Khierareq. Les témoignages semblent s’accorder pour parler d’un Eldar Noir borgne dont le visage serait barré d’une cicatrice. Entouré d’un linceul de fumée noire, il apparaîtrait et disparaîtrait à sa guise sur le champs de bataille, frappant ses ennemis de sa longue lame écarlate. Une simple caresse de cette épée maléfique ferait imploser ses malheureuses victimes, maculant la neige de sang, de viscères et d’organes sur plusieurs mètres.

  Un seul objectif motive désormais le redoutable Voïvode : la vengeance. Une très longue et très douloureuse vengeance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haemacolyte
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: La cabale de l'Echarde de Glace   Ven 18 Juil 2014, 17:53

Hé hé, j'imagine donc que l'armée aura des socles enneigés. Cool 
L'histoire en elle-même est recevable, d'un point de vue fluff et est assez démonstrative de la façon de penser à Commoragh: "Dans la vie, il y a ceux qui trahissent et il y a ceux qui se vengent. Les autres sont morts".

_________________
"Bon, je vais te couper ton bras sans anesthésie, te scier lentement le cou pour te faire sauter la tête, te percer le dos pour y planter à vif du fil de fer et d'autres pièces, te greffer des morceaux de tes prédécesseurs, appliquer ce procédé au point que tu sois méconnaissable et je vais forcer tes copines à regarder!"
(Haemacolyte, s'adressant à la figurine sur son établi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La cabale de l'Echarde de Glace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cabale de la serre de glace
» la cabale du coeur de glace
» La cabale du crépuscule /vs/ Chaotiques
» [BIONICLE] Votre Toa de glace préféré
» un petit test dema cabale...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: les palais de Commorragh :: La sombre épopée-
Sauter vers: