Forum dédié à la faction Eldar noir / Dark Eldar / Drukhari de l'univers de Warhammer 40 000, mais pas seulement !
 
AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chroniques du Girku (Anton PArks)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pazu
voïvode
avatar

Messages : 962
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 33
Localisation : Dans la toile, 3ème boyaux sur la gauche après la fissure.

MessageSujet: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 18 Jan 2015, 16:00

Voilà alors je vais essayer de vous présenter l'énorme travail d'Anton Parks sur sa quadrilogie (le 0 sorti en début janvier) et également sur ses 3 essais en parallèle. 








J'imagine que beaucoup ne seront pas intéressés mais sachez qu'il y a différents niveaux de lectures. Vous pouvez le prendre comme une histoire de SF ou, si la quête du passé vous passionne, vous pouvez essayer de reconstituer le puzzle de l'Histoire.
Beaucoup d'éléments feront sans doute que les gens choisiront la première solution Smile

Alors partons de ce principe pour éviter tout débat animé, nous dirons que c'est de la SF (même si ça me brûle les doigts d'écrire ça) Very Happy  Dites vous également que son travail est impossible à décrire en quelques lignes et le fait immanquablement passer pour un "illuminé". Pareil, nous ne nous étendrons pas sur le sujet de QUI détermine QUI est illuminé et POURQUOI en fait. 

Anton Parks, aidé par des visions depuis l'âge de 14 ans, base tout son travail sur les traces que nous avons de notre passé, des tablettes sumériennes aux hiéroglyphes égyptiens en passant par les gravures d'Amérique centrale, du nord et du sud. Tout ce qu'il avance est étudié et présenté dans les essais, alors que les tomes principaux se concentrent à raconter l'Histoire sous la forme d'un roman pour faciliter la lecture (il y a tant d'éléments). 

Je vais passer outre les arguments précis et les recherches présentées dans ses essais pour vous décrire l'histoire. Pour cela il faut remonter dans les 300 000 ans avant notre ère, dans un vaisseau spatial, aux abords d'une planète nommée Nalulkara, dans la grande ourse. Une âme est conduite par ses guides dans un corps enfermé dans une cuve à l'intérieur de ce vaisseau. Le "héro" ouvre les yeux et fait face à son créateur, An, qui teste ce clone pour savoir s'il doit l'exécuter ou non. Il finit par l'épargner le nommer Sa'am. Leur race se nommes les Gina'abul. Sa'am doit se présenter devant le haut conseil de Nalulkara car il est au centre d'un projet d'une grande ampleur. Leur race se divise en différentes castes résultant des modifications génétiques. Les mâles de la royauté sont les Usumgal, les femelles sacrées les Amasutum (ceci n'est qu'une infime partie du bestiaire). les mâles Sutum inférieurs se meurent à cause d'un virus inconnu et Sa'am est le premier prototype d'une nouvelle lignée appelée les Anuna. La royauté donne son accord à An pour créer toute une caste mais il n'auront pas la vie éternelle (étant des reptiliens et oui et oui Smile leur peau se régénère par mue et bidouillage génétique) mais il auront une vie longue. Ce seront des soldats comme le vuolait An, dont la tâche serait de protéger leur race. Il part donc dans les Pléïades pour terminer son oeuvre. 
Sa'am quant à lui est livré à lui-même et ayant hérité de l’intelligence de son créateur (ainsi que sa mémoire) et idem de sa mère Namu, décide de créer ses propres "enfants".  Il trouve un patrimoine génétique d'anciens Usum et le combine avec celui des kingu (oui le mot king vient de là, ce sont des reptiliens albinos 'babbar' plus anciens que les Gina'abul). Il donne naissance à une douzaine de nouveaux êtres qui s'avèrent être défectueux. Sa'am n'aurait normalement pas pu les créer tant l'affaire était compliquée mais il réussit. Mais les prototypes sont dégénérés, consanguins pourrait on dire. Il les tue tous sans pitié, rappelant ainsi An qui tuait ses propres prédécesseurs. Seul un survit et s'échappe sur la planète Nalulkara, il se nomme Enlil. Sa'am le retrouve et décide de l'épargner, le trouvant spécial et une fois encore suivant l'exemple d'An qui l'avait épargné lui également. 
Sa'am poursuit ses expériences et créé à nouveau une lingée mais sans défaut cette fois ci : les Nungal.
Sa'am finit par tuer le roi Abzu Aba et devient ainsi le roi des Abzu (mondes sous-terrains, terre creuse). Il obtient les titres le Nudimmud et Ea. Avec sa mère (détail important : il ne sait pas qu'elle est sa mère pour l'instant et les deux sont amants) ils vont sur le Dukku dans les Pléïades et font face à l'armée d'Anuna. S'en suit une guerre terrible entre la royauté et An (c'était son plan) qui se propagea jusque sur une colonie lointaine, la Terre. Ici bas, coincés par les Planificateurs (groupe de races protégeant la vie dans le cosmos, certains sont dans le Ki (3D) d'autres dans l'Angal (4D) qui ont scellé les dirana (portes stellaire, vortex, trou de vers).
Nous voici donc au début du tome 2 : Adam Genisis. Les faux dieux créent les humains à partir des ukubi présents sur la planète pour les seconder dans leur tâche d'établir une colonie. Les Nungal, de par leur peau blanche rappelant les Kingu, s'étaient vu contraints de creuser deux fleuves : le Tigre et l'Euphrate durant plus de 1000 ans et les humains allaient les remplacer. Nous avons donc les premiers dieux de notre histoire : les dieux sumériens (An, Enlil, Enki...)
S'en suit une histoire complexe en intrigues et ces faux dieux changeront de nom : Enki : Asar, Osiris. An : Itemu Râ, Atum. Enlil : Satam, Seth.
Le tome 3 se concentre sur une époque bien plus proche de nous : -10 000 ans, déluge, passage de Vénus dans le ciel : Neb Heru (ou seigneur Horus). Je vais juste développer ce passage. Entre Mars et Jupiter figure une planète géante : Mulge et son satellite Mulge-Tab (Vénus). Enlil (Satam : administrateur en sumérien) chassant les planificateurs de ce système détruit cette planète et Mulge Tab dérive dans le système alors que les restes de Mulge forment la ceinture d’astéroïdes. Vénus met du temps pour retrouver une orbite stable et de cet évènement découlent de nombreux mythes. Deux soleils sur une tablette, la naissance d'Athena, la chute de Lucifer (Enki, protecteur des hommes) et la naissance d'Heru (Horus) d'où Neb Heru : seigneur Horus. Le passage de Vénus provoque le déluge sur Terre.


Voilà j'en passe et des meilleurs mais comme je l'ai dit en intro, il est impossible de retranscrire tous les faits comme ça à l'arrache et que ça dévoile toute l'ampleur du travail d'Anton Parks. Pour les récalcitrants (qui ont évidemment le droit, et ceux qui sont plongés dans l'Histoire de par leurs études) je dirais juste que l'Histoire est modulable et pleine de points étranges qui une fois reliés entre eux donnent une vue d'ensemble bien plus étrange... Il suffit de voir ce qui arrive aux chercheurs présentant leur travail qui n'est pas "conventionnel" : virés à vie de l'élite scientifique ! Regardez d'ailleurs l'exemple de la théorie de l'évolution. Pourquoi dit on encore la "théorie" ???     

Voilà après je ne veux pas convaincre qui que ce soit mais juste anticiper certains commentaires Very Happy
Je vous conseilles néanmoins cette lecture qui est inclassable et qui n'a rien à voir avec Zecharia Sitchin. Fiction ou pas, faites vous plaisir. Je ne peux en dire plus sous peine de passer pour un illuminé également Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldarsnoirs.tumblr.com/
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 16:24

Bon... Je vais être sincère avec vous, quand Pazu m'a présenté le truc IRL, je me suis dit, ça sent le pâté, mais bon, ça a l'air bien fichu, et au moins comme ça je pourrais enfin dire des choses en connaissance de cause sur l'UFOlogie, les adeptes de la théorie du complot ... etc

En toute franchise, je n'ai pu dépasser le troisième chapitre du premier tome... J'ai mal ... très mal. Je ne suis pas en colère, je suis triste ... triste qu'un auteur soit incapable de balancer un seul truc de vrai sur un chapitre entier (cf après), triste car il vend plus de bouquins qu'aucun historien ne l'a jamais fait et ne le fera jamais, triste que des gens prennent ses idées pour argent comptant...

Mais cette tristesse n'a rien à voir avec le sentiment de rage qui m'habite quand je vois que ces gens sont capable de refuser la moindre culture sous prétexte qu'elle vient d'une société dogmatique qui refuse d'admettre la vérité en se cachant derrière une science toute puissante, alors qu'eux même sont incapables d'avoir la moindre once de raisonnement critique. Et qu'en plus, ils dépensent leur temps et leur énergie à développer cette inculture, alors qu'à côté, je doute qu'ils aient ouvert le moindre livre d'histoire en dehors de leurs bouquins de primaire.

Vous vous dites ... Il a fumé le bébert, il exagère comme d'hab'... rendez vous compte par vous même :

Le chapitre va de la page 10 à la page 23, et je n'ai noté que les trucs les plus évidents

texte original:
 

critique:
 

Des petits détails ... plein de petits détails, mais qui font que durant tout un chapitre, vous n'avez absolument rien qui ne soit pas faux / fabriqué / mal interprété. Et le tout pour quoi ? pour en venir au postulat que les scientifiques vous disent de la merde car ils sont enfermés dans un dogme quasi religieux d'une science immuable. Ce qui a l'avantage très pratique de discréditer du même coup tous vos détracteurs... génial non ?!

Pour terminer, je tiens à ajouter que ce livre est dangereux ! pourquoi ? parce qu'il fait appel à vos peurs, votre paranoia naturelle, se base sur des civilisations anciennes dont on ne sait rien, et fait constamment appel à un complot pour vous faire croire qu'on ne vous dit pas tout,  et au final, présente suffisamment de "sources" pour vous faire croire qu'il est issu d'un raisonnement et d'un travail mûrement réfléchi...

Ces bouquins sont tout à fait pervers et leur consultation ne se fera qu'à vos risques et périls. Faites bien attention à garder les idées claires et ne vous faites pas embobiner par ce connard sans aucune morale, avide de votre argent et de votre approbation !

Pour Pazu :
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
Jarl suprême
avatar

Messages : 2602
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 26
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 17:39




Herb a écrit:
Vous vous dites ... Il a fumé le bébert, il exagère comme d'hab'... rendez vous compte par vous même :

Non, je partage ce sentiment ... Car aujourd’hui, plutôt que de chercher comment les anciennes civilisations faisaient, Une grande bande de « crétins », dont la magnifique et fameuse « History channel » nous balance du : c’est les Aliens.

Bref, droit dans le mur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 19:47

Sauf que là, ça va encore plus loin, car ils vont jusqu'à remettre en cause ce que les vrais travailleurs en archéologie, archives, musées, universités, disent  ! 

C'est un véritable truc de taré !

On est très loin du roman de SF, comme le présente Pazu !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
Jarl suprême
avatar

Messages : 2602
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 26
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 20:26

Je n'ai pas eu l'occasion de lire les livres de Parks. Mais rien que le passage que tu a cité Herb me donne envie d'aller lui cramer sa famille.

Bref,  nous avons affaire ici à un type que j' apparente à un gourou de secte.  Si la science n'est pas immuable et est pleine de mystère,  en revanche,  l'archéologie ne peux pas mentir. 

Pour les anciennes civilisations, il faut savoir que beaucoup de fables circules (principalement sur les druides et les celtes. )

Mais il suffit de lire et analyser les essais et rapport sur :
Les druides Celtes
Les pythagoriciens grecque
Les mages Perses

Pour comprendre beaucoup de choses sur ces civilisations antiques.  Dont la réalité est étonnante, mais bien lointaine des élucubrations de ce taré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dol'Okienthas
maître de cabale
avatar

Messages : 3187
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 1352
Localisation : Dans le rayons ''frais'' de toutes les grandes surfaces

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 20:28

Juste une question : vous avez vérifier les dates ? Dès fois que le bougre ait sorti son truc AVANT que les faits ne le contredise ?

(ça n’excuse pas tout, mais des fois qu'on puisse lui concéder autre chose que le fait qu'il sache écrire ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 21:20

ben déjà dire qu'un trilobitte date de 5,5 millions d'années aun lieu de 250 M... ça te suffit pas mon cher dol ?

Le gros ennui, c'est que ça parait évident quand on a la remarque en dessous, mais si on y connais rien, et que l'on lit le truc, il est tout a fait possible de se tromper lourdement. d'autant que pour chacun de ces éléments, les sites dignes de confiance sont souvent noyés sous une multitude de sites sur le paranormal et l'UFOlogie !

Et sinon, dans 90% des cas, la contestation est déjà là. Mais après, dans son esprit toutes ces remises en cause ne sont qu'autant d'actions de censure de scientifiques qui ne veulent pas admettre la vérité, au risque de voir leurs théories s'effondrer... c'est très très fort !

Giamargos : "il suffit de lire" héhé... je crois que tu en demandes beaucoup trop. Dans l'esprit des gens, les bouquins scientifiques sont hermétiques au commun des mortels.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dol'Okienthas
maître de cabale
avatar

Messages : 3187
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 1352
Localisation : Dans le rayons ''frais'' de toutes les grandes surfaces

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 05 Avr 2015, 22:15

moi, il me suffit de lire b*te et ça va mieux What a Face

De toute façon, plus rien ne m'étonne depuis qu'un pseudo anonymous ''prouve'' que la Terre est creuse en 15 minute avec pour seule source une page wikipedia effacée ...

(juste après, un anti-européiste te tiens 4 heure sur l'histoire de France pour te dire que non, l'Europe n'a jamais été unis, et que les seules fois ou elle l'a presque été, c'est soi sous forme d'empire, soit pour foutre sur la France ... là, tu te demande qui est plus susceptible d'avoir raison que l'autre ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pazu
voïvode
avatar

Messages : 962
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 33
Localisation : Dans la toile, 3ème boyaux sur la gauche après la fissure.

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Mar 07 Avr 2015, 16:43

Tout ce que je vois Herb c'est que je t'ai fait confiance sur le  groupe pour ne pas troller et c'est exactement ce que tu as fait. Je t'ai dit gentiment de ne pas foutre le bordel... en vain. Pour finir j'ai du m'excuser pour toi et on me disait que t'avais pissé partout. Bon je suis quand même sympa et je n'en tiendrai pas compte mais t'as agi comme un gamin dans une salle de classe. Je suis simplement déçu. Quelqu'un aurait agi de la même manière ici tu l'aurais écartelé sur une place publique avec des écrans géants et des danseuses à poil.

Ensuite quand je vois que tu dis qu'il vend plus de livres qu'un archéologue ou autre... excuse moi mais erreur. Il est tout simplement inconnu au bataillon et seuls quelques uns le connaissent. Les termes "bruler sa famille" et autre... euuu les gars qui parle de mec dangereux là ?

Ce que je pense et ça ne regarde que moi, c'est que Herb tu as été complètement formaté et que tu bug à l'idée de te remettre en question, peu importe le sujet. Tu as épuisé tout le monde avec tes commentaires à n'en plus finir. Personne t'a demandé d'adhérer à ce genre de théorie. Le groupe est fait pour ceux intéressés par le sujet et qui complètent leur connaissances, interrogations... et pas pour un néophyte qui retourne tout. 

J'ai juste regardé ta critique et rien que la 1ere phrase me fait rire... Tu fais une blague à propos des peintures rupestres et de l'écriture. A ton avis les autres comprenaient ces images ? Oui. Donc transmission d'un message. Le langage n'est qu'une image abstraite, les mots un concept pour décrire des images. Donc oui les peintures sont une forme de langage. (études d'art).

Donc tes remarques sont appuyées sur quoi ? Un avis ?

Si tu es également incapable de voir l'envers du décor de l'archéologie et autres sciences je te souhaite bonne chance dans ton métier.

Bien, je m'arrêterai là. Je tenais néanmoins à te dire ce que j'en pensais au risque de me dévaloriser sur ce forum parce que tu as vraiment manqué de respect, et quand je vois certains commentaires ici, je me sens obligé de réagir.

Pour conclure, chacun fait ce qu'il veut mais qu'il respecte l'autre. C'est la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldarsnoirs.tumblr.com/
Dol'Okienthas
maître de cabale
avatar

Messages : 3187
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 1352
Localisation : Dans le rayons ''frais'' de toutes les grandes surfaces

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Mar 07 Avr 2015, 20:44

Pazu a écrit:
Alors partons de ce principe pour éviter tout débat animé, nous dirons que c'est de la SF


Dès les premières lignes, le débats n'a pas lieu d'être ... Pazu à déclarer lu ce bouquin comme un livre de SF, parlons en comme un livre de SF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 12 Avr 2015, 10:27

Bon ... je me suis dis que j'allais laisser couler, mais malheureusement j'y arrive pas :

"Troller et pisser partout" ... si par ça tu désigne le fait de poser des questions que les membres du groupes ont interprèté, à tort, comme des attaques personnelles. Alors oui, j'ai pissé partout !

"Me conduire comme un gamin" : tu m'as vendu le groupe comme un espace de "discussion" ou l’on se ferait un plaisir de répondre à mes interrogations, mes incertitudes par rapport aux thèses de Parks. Malheureusement, je n'ai vu là bas que des gens qui ont été prêts à me clouer les noix pour avoir osé poser des questions concernant leur tout divin auteur... Ne pas savoir se remettre en question... parlons en de se conduire en gamin.

Enfin, juste pour info : Le fait que des gus soient capables de t'en vouloir juste parce que tu as ramené quelqu'un qu'ils n'ont pas réussi à illuminer, ça ne t'en dis pas long sur leur ouverture d'esprit ? (Du coup, je suis profondément désolé que tu ais à payer les pots cassés alors que tu pensais juste faire un truc sympa ... c'est profondément dégueulasse qu'ils aient décidé de gueuler sur toi, au lieu de le faire avec le seul intéressé)

Concernant le fait d'avoir repris le bouquin en y allant de mes commentaires, je n'ai suivi que ce que tu m'as demandé : prendre le livre, vérifier les choses par moi même en fonction des éléments que j'ai et de ma sensibilité, ce que j'ai fait.

Enfin, concernant le dogmatisme, désolé mais pour moi, accepter comme parole d'évangile celles d'un gus dont je n'ai aucune preuve qu'il ait fait quoi que ce soit pour vérifier les thèses farfelues qu'il avance, et qui en plus dit que tous les scientifiques sont des couillons... tu m'excusera, mais j'ai un minimum envie qu'il me serve des preuves pour ce qu'il dit... et malheureusement, à moins de suivre ce qu'une personne du groupe m'avait dit : penser avec son ressenti et non avec des preuves matérielles, je ne vois pas comment on peut cautionner ce gus. Donc oui, désolé d'être formaté au point de ne pas accepter ce bouquin comme base de mon raisonnement et de ma compréhension du monde, sans qu'il me montre un minimum patte blanche. Je suis pas chrétien, ni musulman, ni bouddhiste, ni quoi que ce soit d'autre... parce que je considère tout cela comme de la mythologie et non de la vérité, désolé d'appliquer le même traitement à Parks, et d'être horrifié que des gens puissent prendre ça pour argent comptant.

Pour terminer, ce message, tu aurais très bien pu me l'envoyer autrement que publiquement, et te contenter de remettre en place les gens sur leur manque de respect ici, remarque tout à fait appropriée, même pour moi, et je m'en excuse.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pazu
voïvode
avatar

Messages : 962
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 33
Localisation : Dans la toile, 3ème boyaux sur la gauche après la fissure.

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Dim 12 Avr 2015, 14:53

Je propose d'oublier cet épisode tout simplement. Pas envie d'envenimer la situation ni de perdre du temps et de l'énergie dans des débats et des explications. (des Eldars parlant avec le méchanicum c'est chaud quand même Smile ) Peu m'importe ton avis Herb, ce n'était pour moi qu'une piste que je te proposais, rien de plus. Tu fais tes choix mais je demande juste du respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldarsnoirs.tumblr.com/
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    Lun 13 Avr 2015, 23:52

ça roule !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques du Girku (Anton PArks)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques du Girku (Anton PArks)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Quelles sont les équipes qui n'ont pas Igor Anton et que peuvent elles espérer ?
» Chroniques d'un retour en Auvergne
» [Fluff perso] Les Chroniques d'Yggdrasil
» Chroniques Oubliées - Mini campagne médiéval fantastique pour joueurs débutants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: La Bibliothèque infernale :: Lectures-
Sauter vers: