Forum dédié à la faction Eldar noir / Dark Eldar / Drukhari de l'univers de Warhammer 40 000, mais pas seulement !
 
AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 Stabat mater dolorosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Stabat mater dolorosa   Mar 01 Aoû 2017, 13:49

Le capitaine entra dans la salle de conférences, il avait l’air d’une humeur exécrable, enfin, encore plus que d’habitude, les corps d’une dizaine d’esclaves démembrés jonchait le sol, il avait été tué avec une telle sauvagerie que ça en donnerait des haut e cœur à Rakkarth lui-même.

- Devries ! Devries, ou est tu ! Ah, tu es là. Approche, j’ai une mission pour toi. Tu mèneras l’assaut sur les fortifications de cette ville humaine, leurs canons abattent nos vaisseaux les uns après les autres. Et ces incapables de pilotes ne savent pas éviter ces petites salves sporadiques. Pour cet assaut, je te confie quelques-uns de mes meilleurs éléments, ainsi que ce jeune apprenti.

Tu regardes autour de toi, tu reconnais quelques têtes, et prends le document qu’une lamehenne t’apporte, ce sont tes ordres de mission et d’affectation. Tu regardes rapidement les données. Tu disposes pour l’assaut de

3 ravageurs et 4 raiders (qui partiront une fois vos troupes débarquées)
Du klaivex Corvus et de trois incubes du temple des spectres.
De Sephea, une maîtresse des bêtes avec ces deux Khymerae et d’une nuée de stymphale (ton éclaireuse)
De deux sybarites ayant chacun une dizaine de cabalites sous leurs ordres.

Tu as un grand sourire aux lèvres, le maître te laisse avec les éléments les plus violents dont dispose le vaisseau, cela promet une orgie de sang et de souffrance. Tu regardes alors tes ordres de mission, ils sont simples, faire taire les quatre batteries de canon Iccarus par n’importe quel moyen, annihiler les défenseurs et votre récompense, être les premiers à moissonner dans cette ville.




DEVRIES :

C’est à ton tour de présenter la mission aux troupes avant l’embarquement, de les motiver et de les mettre au pas


Jakub :

Tu rencontres aujourd’hui celui qui sera ton mentor dans la coterie, tu te présentes à lui avec un document officiel signé par le capitaine lui-même.

_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10537
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mar 01 Aoû 2017, 16:35

Tour à tour, les guerriers aux mines patibulaires entrèrent dans la salle ou Devries allait entamer le conseil tactique ... L'atmosphère embrumée par sa pipe était aussi lourde que ses traits. Encore affairé à terminer le transfert des données tactiques, ses traits n'exprimaient ni la soif de souffrance du jeune guerrier insouciant, ni la surconfiance du vieux briscard qui veux épater la bleusaille ... Simplement le regard vif de celui qui analyse froidement toutes les options à sa disposition.

Après avoir jeté un coup d’œil entendu à Corvus, dernier arrivant du cortège et l'un des rares vétérans du cortège, il se leva dans le bruissement de son tablier de cuir noir sur son armure. Après avoir fermé la porte et attendu qu'un silence pesant se face, il entama l'exposé de la situation...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
céraste
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 02 Aoû 2017, 09:28

Jakub avançait vers le lieu qu'on lui avait indiqué, un de ses bras tenait la lettre écrite de la main même du capitaine du vaisseau. Nul doute que ce document suffirait à le faire entrer dans la coterie.

Après la présentation, il rencontra donc celui qu'on lui avait désigné comme son mentor, baissa légèrement la tête en signe de respect:

" Je me nomme Jakub, j'ai l'honneur d'avoir été désigné par le capitaine pour servir dans la côterie, sous vos ordres. Voici le document qui atteste mes dires, signé de sa main. "

Il tendit la lettre à son interlocuteur, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 02 Aoû 2017, 10:05

Devries :

 

Tu télécharge donc les données de mission, elle sont un peu floue pour le moment, et un mot du capitaine t’annonce que les ordres pourront changer en cours de mission, Corvus sera en communication constante avec lui, il vous suivra donc avec attention.

 

 

Jakub :

 

Devries te prend la lettre des mains et commence à la lire :



 





la lettre a écrit:
« Mon cher Devries,

 

Voici un petit cadeau pour cette relation entre nos entreprises. Ce jeune tourmenteur à un avenir prometteur. Prend en soin. En gage de cette relation entre nous, je n’aimerais pas me servir de ton corps comme ornementation de mon trône, et je préfère boire un verre avec toi, plutôt que dans ton crâne.

 

PS : même s’il fait bien les pipes et le café, il est préférable de se servir de ses talents.

 

Le capitaine. »







 



 



Après avoir lu cette lettre, Devries te regarde de haut en bas, et te fait signe de rejoindre les rangs des troupes pour son discours. Tu arrives près d’une Eldare, caressant le crane d’une khymerae avec un large sourire sur les lèvres.

_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10537
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 02 Aoû 2017, 17:42

Alors les enfants, on s'énerve pas!  On les aborde, on les égorge, on les étripe, on les massacre et on les coule...

Devries jeta alors une dague ornée d'une tête de mort, qui se plante sur le pilier au centre de la pièce.

La routine habituelle quoi !

Quelques rires ... la référence merdique de Devries avait détendu l'atmosphère.

Bien ... on nous a filé un sacré morceau : Mirtrida B276-F

Une projection holographique de la planète apparut dans un bourdonnement électrique et une odeur d'iode. Lentement, un zoom se fit sur la cité ruche cible. Une petite cité de seulement 2 km² de surface, mais entourée d'épaisses murailles, et flanquée de 4 tours ou avaient été érigée des batteries de canons icarus.

Notre mission, que vous n'avez d'autre choix d'accepter, est de neutraliser ces 4 batteries.
Deux problèmes à cela : elles empêchent toute approche aérienne. Et ce ne sera pas le premier assaut contre cette base, donc on aura pas le bénéfice de a surprise ! Au cas ou vous demanderiez si on nous a refilé un cadeau empoisonné, je vous répondrai oui, sans hésitation. Bref ... Hors de question de lancer un assaut frontal. On a pas de transport hors arrivée et extraction, et nous n'avons comme seul soutien celui de 4 ravageurs qui mettront les voiles dès la moindre riposte ... En revanche, le terrain me semble assez encaissé, ce qui permettrait une approche discrète. Mais ils ont certainement prévu la chose et posé plein de détecteurs sur tous les périmètres d'approche, sans compter les éventuels explosifs.
J'ai envoyé une demande de renseignements pour essayer de trouver des possibilités d'approches pas trop dangereuses. J'ai déjà quelques idées, cependant, je n'ai pas encore tous les éléments en main, donc seulement des hypothèses:
=>L'infiltration couverte par un troupeau de bestioles locales.
=>L'infiltration par les galeries de la cité ruches/un complexe minier ... enfin bref : par dessous.
=>Leur lâcher un adversaire de taille sur le coin de la trogne (méga prédateur, primitifs agressifs ...)
et profiter de la confusion
=>Piquer un transport humain et s'infiltrer de nuit à l'intérieur.

C'est pour sauvegarder votre cul et le mien par la même occasion. Donc si vous avez une idée lumineuse, ne la gardez pas pour vous.
Mettant un point final à son monologue, Devries posa un regard interrogateur sur l'assistance...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
céraste
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 02 Aoû 2017, 19:30

Le dos voûté, comme souvent, Jakub regagna les rangs après avoir rencontré son mentor, et chef désigné du raid à venir. Une eldare le dévisageait avec un sourire aux lèvres, politesse que lui rendit l'apprenti Haemonculus, nullement impressionné par les molosses. S'il devait mourir, il ferait en sorte que ce soit une oeuvre remarquable par tous.

" Quelles remarquables créatures! Je suis certain que, bien que primitives, elles offrent un spectacle appréciable sur le champ de bataille, tout comme leur maîtresse, n'est-ce pas ? Je travaille moi-même sur la créations de créatures pour m'aider dans mes tâches quotidiennes. "

Puis le chef, son mentor, prit la parole pour son exposé de la situation. La planète semblait remarquablement défendue, et y entrer ne serait pas une partie de plaisir. L'apprenti regarda de nouveau les créatures de sa voisine, et une idée effleura son esprit. Il leva un bras frêle, qu'il s'était lui-même greffé, et se racla la gorge. Quand il eut l'attention de l'assistance, il exposa son idée qui se déroulait dans son esprit.

" Et si nous infiltrions la planète à l'aide d'impériaux ? Ne serait-il pas envisageable de briser des esclaves à tel point qu'ils en seraient des chiens obéissants ? Et ensuite, on les envoie sur la planète d'où ils nous ménagent une porte d'entrée... Ou alors on implante des bombes en eux à leur insu, et BOUM ! ce serait la panique, les défenseurs penseraient à une attaque interne, ce qui affaiblirait les défenses externes... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilionas
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1443
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 19
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Jeu 03 Aoû 2017, 08:31

La silhouette du scorpion sortit de l'ombre, ses lourds sabres tronçonneurs raclaient presque Le sol.
Il passa devant Devries et ses acolytes, lui souriant sous son casque et lui adressant un hochement de tête respectueux. Puis il passa devant Jakub sans se retourner, il ne connaissait pas cet avorton et pour l'instant, il n'avait rien à faire avec lui.
"Si la zone est en guerre depuis longtemps, Les animaux ça va pas être la joie, son idée (en désignant Jakub) est pas mal mais faudrait Mettre la main sur des gardes et Les défenses risquent de s'apercevoir du changement chez leurs camarades.
Qu'est ce qu'on sait sur Les tunnels? Gardés? Ou pas? Les entrées sont loins de la base? Elles ressortent où?
Au on pourrait falsifier un message de détresse pour orienter les canons ailleurs si on se pose ou quelque chose comme ça ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Jeu 03 Aoû 2017, 09:07

TOUS :





Corvus sortie de son silence pour prendre la parole :
- Nous pouvons aussi envoyer les ravageur faire diversion sur l’une des tours, pendant que nous, nous arrivons en rase-motte par les canyons pour nous poser ici



*il montra un point de la muraille sur la carte*



La muraille, ici, a été endommagé par le crash d’un voidraven, mêmes si les humains ont retiré la carcasse à la hâte, et ont renforcé la brèche, ça reste facilement prenable, quitte à utiliser une de nos charges explosive, et trouver une solution pour le dernier canon.





Qu’en pense tu grand chef ?

_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nethek
doyen tourmenteur
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Ven 04 Aoû 2017, 12:34

Nissassa, assise seule au fond de la sombre pièce ensanglantée, n'avait jusqu'alors pas été repérée. Devries fut le premier à la remarqué. Elle lui renvoya son signe de la tête, salua respectueuses Arvalac le scorpion et se lécha les lèvres langoureusement en regardant Jakub qui l'avait enfin aperçu. Nissassa se retourna ensuite vers le puissant Corvus, qui l'a regardait de ses deux grands yeux ronds et injecté de sang. Il semblait être le seul qui ne l'avait pas encore vu.

"Bah quoi, ne te fâche pas mon chou, c'est Illonas qui m'envoie! De toute façon, il est bien trop occupé à se faire pomper le illonet dans ces partouzes qui n'en finissent plus... Ça commençait à me lasser tout ça.. Et oui, s'est comme ça qu'il souhaite que j'appelle son engin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10537
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Ven 04 Aoû 2017, 18:35

Le regard de Devries se tourna soudain vers sa console personnelle qui s'était mise à clignoter faiblement. Au bout de deux secondes de lecture, sans pour autant quitter l'écran des yeux, il leva la main pour demander le silence ...

Nouvelles données ... On va suivre le plan exposé par Corvus. Je n'aime pas ça, mais on a pas le choix. Bien ... Voilà le plan : précédés par une diversion de l'escadron de ravageurs sur le flanc opposé,
on va se faire déposer sur la brèche. Là, il faudra agir TRES vite. Pour se donner un peu de latitude, il faudrait que Corvus prenne son dislo, et vous deux (désignant les deux Sybarites) allez à l'équipement et essayez de trouver des armes à lumière noire pour vos meilleurs tireurs. Elles seront nécessaires pour percer les portes sans perdre de temps et les obliger à réfléchir à deux fois avant de sortir des véhicules.

Nous attaquerons donc au niveau de la brèche avec l'aide des lances des raiders et la diversion, ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Une fois dans la place, Les deux escouades resteront à l'exterieur et fourniront un tir de suppression depuis le haut des remparts. Je partirai avec le reste d'entre vous pour nettoyer le bâtiment. Une fois cela fait, On sort dehors pour maintenir le tir de couverture. Sauf un groupe qui prendra position sur le canon icarus et devra faire feu avec lui sur les autres batteries. Je compte sur vous tous pour être capable de manier cet engin. Ce n'est pas au cœur du combat qu'il faudra me dire que c'est de la technologie humaine et que vous n'avez pas voulu vous salir. Une fois les 3 autres tours neutralisées, on foutera nos explosifs dans la notre et on appellera les razor' pour le mitraillage et les Raiders pour l'évac'. Dans l'éventualité ou le canon ne sera pas utilisable, il faudra se scinder en deux équipes, pour aller attaquer et dynamiter deux tours chacune en suivant les remparts.

Il ne faudra pénétrer dans la ville même sous aucun prétexte, à moins que j'en donne l'ordre. Vérifiez vos systèmes de communication et vos explosifs. Pour réussir ce coup : coordination et vitesse. Des questions ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
céraste
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Sam 05 Aoû 2017, 10:11

Jakub parcourait l'assemblée du regard, et son regard finit par tomber sur une femme qui le regardait également. Il lui sourit largement en inclinant la tête, on aurait pu croire qu'il était intéressé par les courbes attrayantes de l'eldare, mais lui se disait plutôt qu'il pourrait immortaliser cette beauté dans une sculpture de chair qui refléterait toute la sensualité des femmes. Il ne lui paraissait cependant pas très sage de lui proposer de participer à sa réalisation, il se contenterait de la voir vivante.

Le scorpion eldar l'avait ignoré, ce qui l'avait frustré, mais cela avait vite été oublié lorsque la lhamaéenne avait fait naître en lui cette idée de sculpture. Il était tout simplement indigne de son génie.

Lorsque son mentor reprit la parole, il écouta avec attention le plan. Rien à redire, même si l'approche lui semblait manquer de subtilité. Il aurait tout le loisir de faire pousser aux impériaux un splendide crescendo de hurlements une fois les murs passés. Une oeuvre éphémère, mais qu'il voulait forte en émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilionas
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1443
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 19
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Lun 07 Aoû 2017, 09:06

Arvalac avait écouté attentivement le briefing de Devries, comme à son habitude il répondait à toute les phrases par un léger hochement de tête pour montrer qu'il avait compris.

Une fois que le silence était revenu dans la pièce, il sortit des sabres tronconneurs de leur étui et commença à faire des moulinets avec avant d'ajouter:
"Oui moi j'ai une question.... On arrive quand?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mar 08 Aoû 2017, 00:00

Tous

Vous embarquez enfin sur les raiders, l'impatience ce fait sentir, jusqu’à ce que les moteurs démarrent. Le vrombissement vous berce un temps, jusqu’à ce que les porte du vaisseau s'ouvre et que vos embarcations quitte la baie d'amarrage. L'entrée en atmosphère est assez pénible, les vaisseaux tremblent dans tous les sens, certains, parmi ceux qui ont le cœur le moins accroché vomissent leur petit-déjeuner, sous les railleries des vétérans.

La voie du pilote vous sort de vos rêveries
- 3 minutes

Vous arrivez en vue des fortifications humaines, des murs immense de béton et plastacier, dont les systèmes de défense se mettent en branle, et commence à arroser le ciel, vous arrivez au milieu d'une zone de guerre telle que vous ne l'avez jamais vue, des centaines de vaisseaux parcours le ciel dans des balais macabres.




Vos vaisseaux entrent dans les canyons pour tenter une approche discrète. Jusqu'au moment ou les ravageurs sortent pour faire leur diversion. Votre pilote vous annonce

- 1 minute, tout le monde en place, bougez vous le cul, je ne compte pas rester là pour le dîner !

Un flash vous sort de vos rêveries, l'un des ravageurs viens de se faire exploser en pleins vol, les autres commence à décrocher lorsqu'ils sont pris en chasse par des escadrilles de vaisseaux humains qui les abattent sans qu'ils puissent se défendre. Votre pilote est en stress, vous arrivez sur zone, il vous ordonne de vous barrer en vitesse, ce que vous faites sans trop, vous posez de question.

Vous vous répartissez sur la ZA, les raiders amorcent leur décollage et commencent à partir, une fois en pleins vol, l'escadrille humaine réapparaît pour les annihiler. L'un des raiders en flamme tombe en piqué sur le sol



(Devries, un jet de chance, difficulté 11)









_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mar 08 Aoû 2017, 17:58

Le ballet aérien s’achève dans des bruits de réacteurs en flamme.

Le dernier raider, bien que le pilote ait tenté de l’écraser sur la tour la plus proche pour la détruire, s’écrase finalement à quelques mètres de celle-ci. Ne faisans aucun dégât sur la structure, si ce n'est un énorme dégât sur la couche de peinture, qui fera sûrement rager Pablo, le chef de la maintenance.


Votre groupe est donc en position, seul devant la brèche, et pour l'instant, encore furtif. Que faites vous ?


_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10537
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mar 08 Aoû 2017, 18:39

Devries se mit en place avec Worcestershire et Yakitori derrière le premier amoncellement de rocailles. Tout en faisant signe au reste du groupe de rester hors de détection visuelle également, il risqua un coup d’œil vers la structures afin d'évaluer la distance, l'état du terrain et les forces ennemies en présence.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
céraste
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Jeu 10 Aoû 2017, 11:38

Suivant le signe de Devries, Jakub se met lui aussi hors de vue des remparts et attend la suite des événements en jetant de brefs coups d’œil vers la brèche supposée pour estimer la distance qui nous en sépare et l'état de celle-ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nethek
doyen tourmenteur
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Jeu 10 Aoû 2017, 14:22

Nissassa se jeta également à couvert, collant Jakub le tourmenteur plus que nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilionas
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1443
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 19
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Ven 11 Aoû 2017, 07:23

Arvalac suivit son groupe et ses sens de scorpion et de mit à couvert, attendant la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 2555
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 25
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mar 15 Aoû 2017, 21:22

Corvus prit son disloqueur, et tira sur les barrières de fortune de la brèche, les munitions à lumières noires n'eurent pas de mal à venir à bout des barricades.

Le petit groupe entra dans les couloirs de la fortification. Trois choix s'offrent à vous. Un couloir allant à l'Est, allant à la dernière tour de gauche, un couloir en face, allant vers une porte donnant sûrement à l'arrière des fortification, et un couloir à l'ouest, donnant sur les trois autres tourelles.

_________________
Tiens-toi debout dans les cendres d'un millier d'âmes mortes, et demande aux fantômes si l'honneur compte. Leur silence est ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10537
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 16 Aoû 2017, 22:17

Devries fit signe au groupe d'avancer sans bruit. Il indiqua aux deux escouades de cabalites de tenir le croisement. Puis se tourna vers le reste du groupe et leur fit signe d'avancer en direction de la tour gauche, en leur emboîtant le pas.

Avançant prudemment d'obstacle en obstacle dans le corridor, Devries vérifia la cellule énergétique de sa carabine... il fallait agir vite, mais pas de façon irréfléchie ou trop téméraire !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
céraste
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Mer 16 Aoû 2017, 23:23

Jakub se tourna vers l'eldare qui se collait à lui.
" Ma dame, je me demande la raison qui fait que vous semblez vous intéresser à moi, cependant je doute que le moment soit bien choisi pour une telle discussion. "

Effectivement, l'asaut fut donné peu après, et Jakub emboita le pas à son mentor dans le corridor, ses armes sorties et chargées. Il espérait rencontrer quelques impériaux à torturer en chemin, mais il restait néanmoins attentif à tout risque d'embuscade venant de devant, comme de derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nethek
doyen tourmenteur
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Jeu 17 Aoû 2017, 00:20

De mouvements félin, Nissassa suivait le groupe. S'est pas étaient silencieux. D'un geste vif mais gracieux, elle lécha le lobe d'oreilles de Jakub et lui susurra: "j'aime les hommes qui ont plus de deux bras".

Elle était prête au combat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilionas
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1443
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 19
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   Dim 20 Aoû 2017, 10:12

Le scorpion étouffa un rire quand il entendit la tirade de nissassa, il avançait prudemment, restant juste derrière devries au cas où il faudrait sauter devant lui pour mettre des taillades aux sabres.
Les sabres étaient dégainés, Le combat pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stabat mater dolorosa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stabat mater dolorosa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JE VIENS DE MATER UN DVD !
» JE VIENS DE MATER UN DVD !
» Le Jour des Pirates...
» Super Mario Galaxy [Wii]
» Tatou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: les usines de la cité crépusculaire :: Réalité virtuelle :: Parties :: Missions en cours-
Sauter vers: