Forum dédié à la faction Eldar noir / Dark Eldar / Drukhari de l'univers de Warhammer 40 000, mais pas seulement !
 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".

Aller en bas 
AuteurMessage
Saerendril
guerrier
Saerendril

Messages : 66
Date d'inscription : 26/10/2011
Localisation : Toulouse

Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Empty
MessageSujet: Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".   Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Icon_minitimeJeu 27 Oct 2011, 08:32

I : Le Royaume Vassal d'Aladrae'shatek -les Plateaux de l'Agonie.

Aladrae'Shatek est un Royaume Vassal relativement ancien, fondé en M28, lorsque Fanadiel Lael, alors baron de l'Ancien Empire eldar décida de quitter le triste monde matériel pour la Toile. Il fit édifier dans ce néant un immense plateau au sol couleur d'obsidienne, et ses généticiens fous y firent pousser le Souffle de Vie, une atroce plante se nourrissant de l'agonie de ses proies, qu'elle fait même durer par un étrange procédé de symbiose partielle et dont les pétales distillées fournissent les composant d'un exacerbant de sentations qui plait énormément à la noblesse Commorrite. Pendant des millénaires, l'influence de Fanadiel suffit à préserver les Plateaux de l'Agonie de toute influence de Commorragh même. Jusqu'à l'arrivée de Vect.

En effet, 'Shatek était l'un des Royaumes vassaux les plus accessible depuis Commorragh, puisque la vente des pétales de Souffle de Vie avait nécessitée la création de portes entre le royaume et la Cité Crépusculaire. Pourtant, même devant une telle faiblesse, Fanadiel était persuadé de pouvoir vaincre Vect. Mais sa fille unique, Lithanae Lael voyait les choses autrement, tant est si bien qu'alors même que son père se préparait à combattre Vect, elle l'assassina froidement et fit livrer au souverain de Commorragh son cadavre. Depuis cet évènement de la fin de M35, Lithanae règne en tyrante absolue sur les Plateaux de l'Agonie.

II : La famille Lael :

Depuis l'époque de Fanadiel, 'Shatek a conservé une importante flotte pirate, afin d'éviter de devoir passer par des vendeurs d'esclaves de Commorragh. Aujourd'hui encore, Lithanae, âgée de plus de 7000 ans continue de mener certains raids en espace réel, afin de boire directement à leur source les souffrances qui lui permettent de vivre. Elle a été la mère de quatre enfants depuis M38. Les trois premiers sont des Immaculés, le dernier un "Enfant-Cuve".
L'ainé est Saal'tom Lael, un noble décadent qui préfère chasser les "choses impures" que sont les eldars noirs des castes inférieures avec sa cohorte d'Immaculés, et dont le talent politique stimulé depuis l'enfance lui a toujours fait dédaigner les champs de bataille de l'espace réel. Cependant, il a disparu quelques semaines avant le lancement de la flotte de son jeune frère... bien que ce dernier ai affirmé que Saal'tom était bien présent pour son départ...

Viennent ensuite les Jumelles Démentes, Vaerendra et Tsunanata Lael, de redoutables guerrières, mais dont l'esprit fragile les a poussées depuis leur naissance dans des sautes d'humeurs et des crises de folies telles qu'à leurs treize ans, elles massacrèrent les Sslyth de leur mère car ceux-ci "ne frottaient pas leur écailles de manière appropriée". Cependant, une fois leur premier millénaire passé, chacune a fait montre de divergeances notables dans sa folie : Vaerendra en s'enfoncant toujours plus dans la boucherie organisée de créatures sans défenses, tels ses esclaves - être affecté au mettoyage de son palais privé est invariablement synonyme de devenir la prochaine couche de sang, organes et excréments à faire disparaitre - bien qu'elle se conduise en société de manière exquise. Tsunanata semble elle avoir développée un complexe de honte à la vue de son corps, et elle cherche sans cesse à le rendre plus puissant, plus grand, plus musclé, plus rapide et plus parfait. Pour ce faire, elle combine des séances chez les Tourmenteurs assez régulières avec ses propres expérimentations sur ses captifs eldars.. et si possibles, Immaculés Eldars Noirs, afin de s'assurer de la comptatibilité de ses "améliorations".

Ces trois enfants ainés ont depuis sa naissance méprisé le misérable "Enfant-Cuve' qu'est Saerendril. En effet, celui-ci n'est pas le descendant d'une alliance forgée par Lithanae, mais le fruit d'un échec personnel de la famille Lael. De fait, Lithanae avait pariée avec le Culte céraste de la Souffrance Extatique, que Valïn -le seul mâle de l'histoire du Culte, et peut être même des Cultes a être arrivé au rang de Maitre du Sang et jugé digne de devenir Succube- ne parviendrait pas à vaincre son amant d'alors, un redoutable guerrier. Le duel eu lieu en 888M41, et ce solda par la mort de l'amant de Dame Lael. Et pire encore, selon les termes du duel passés avec Valdia l'Etrangleuse -la succube dirigeante du Culte Céraste- si Valïn gagnait, Lithanae devrait donner naissance à son enfant. En cas de défaite du Céraste, le culte avait accepté de répondre gratuitement aux demandes des Lael pendant 500 ans.

Cependant, jouant sur les termes de l'accord, Lithanae fut bien fécondée par Valïn, mais l'enfant fut porté à terme dans les cuves de naissances d'Aladrae'shatek, alors que le Culte voulait le voir naitre comme un Immaculé. Pendant 100 ans, Saerendril fut donc en butte au mépris de ses ainés, bien que sa mère lui ai assuré de quoi vivre et une protection suffisante pour ne pas succomber à la même "maladie mystérieuse" que son père, mort peu après sa naissance. Saerendril a d'ailleurs mit à profit ce petit pécule, puisqu'il a économisé pendant 100 ans pour s'acheter trois petits navires de guerre et recruter quelques troupes. Il a aussi prit comme titre le surnom insultant que lui donnait son frère : l'Impur. De par ses origines, Saerendril entretient un lien privilégié avec le Culte de la Souffrance Extatique et peut donc recruter ses membres pour des coûts modiques.

III : Le Culte de la Souffrance Extatique :

Ce culte céraste fait partie des plus anciens qui soit, et son style de combat est resté peu ou prou le même depuis plus de 10 millénaires. Ses succubes sont notamment réputées pour combattre avec un neurocide et un fouet électrocorrosif dans chaque main, afin de pouvoir faire souffrir leurs victimes de manières différentes tout en entendant le claquement des fouets, qui les mettent dans un état de joie malsaine. Toute la troupe du Culte s'entraine bien sur avec toutes les armes de l'arsenal Céraste, mais seules celles véritablement douées avec les épées-fouets peuvent prétendre au titre de Succube. Actuellement, les deux plus importantes sont Valdia l'Etrangleuse -la cousine de Valïn- et sa fille, Svalana l'Ecorcheuse d'âme, dont il est dit que la caresse de ses fouets est telle que la souffrance en devient plaisir, et certains mumurrent même qu'elle aurait attirée l'oeil de l'Assoifée de par son talent et son physique plus qu'aventageux. Valdia est âgée de 3500 ans, et sa fille de 1500, pourtant, certains soutiennent - jamais à porté d'oreille de quiconque pouvant lui rapporter leurs propos - que Svalana serait tombée folle amoureuse de Searendril et qu'elle torturaient atrocement toute femelle ne faisant que poser les yeux sur lui dans son vaisseau personnel. Bien entendu, elle réserve un sort similaire - et absolument certain, confirmé plusieurs fois - à ceux colportant de tels ragots.

IV : La flotte et l'armée de Saerendril :

La flotte pirate de Searendril est composée actuellement de trois vaisseaux : le Joie Souillée, qui sert principalement de convoyeur d'esclaves après les raids et de réserve de munitions et équipement avant, le Plaisir Impur, où résident les membres du Culte de la Souffrance Extatique, avec une petite arène d'entrainement en son centre, et enfin, le vaisseau personnel de l'Impur : l'Agonie de la Perfection, qui donne son nom à la flotille. Ce vaisseau est très particulier, non pas seulement car il transporte les pirates et la garde personnelle d'Incubes de Saerendril, mais parce qu'il sert d'écrin à un Talos unique en son genre, puisqu'il combine technologie des Tourmenteurs et du Méchanicum Noir, dans le seul but de faire souffrir physiquement et moralement l'épave qui fut autrefois un Eldar Noir puissant : le frère ainé du capitaine en personne. Saal'tom est en effet enchassé dans la proue du navire à l'intérieur d'une chambre de stase, devenu une arme au service de celui-là même qu'il méprisait ouvertement. Un destin tel que ceux qui se moquaient autrefois du petit batard des Lael ont commencés à regarder par dessus leur épaule, de crainte de devenir les prochains.

L'armée proprement dite et constante de l'Impur est composée pour moitié de troupes du Culte de la Souffrance Extatique tels les troupes des Caresses Sépulcrales et du Hurlement d'Extase, ou encore des hellions de la Parfaite Démence combattants souvents dans els arènes du culte comme prélude aux véritables combats, afin d'exciter les spectateurs.
L'autre moitié est composée des Incubes de la Garde Silencieuse, que Lael a réussi à convaincre de rester à ses cotés afin de progresser dans leur voie martiale, et les deux groupes de guerriers cabalites connus comme sous les sobriquets de Lance de l'Impureté et des Gardiens de l'Agonie. On trouve aussi dans cette catégorie les six reavers formant l'escadron des Griffes de l'Ombre Hurlante, pouvant se scinder en deux petits groupes de trois : les Griffes de l'Ombre et l'Ombre Hurlante.

Pratiquement tous ces fantassins peuvent embarquer dans leurs raiders personnalisés, auxquels s'ajoutent le Ravageur Briseur de Pureté.

En cas de nécessités de troupes supplémentaires, le Talos Perfection Brisée et les troupes de Svalana se rajoutent au combat.

V : Les commandants :

Le premier est Saerendril Lael dit l'Impur. Il est le véritable commandant de toutes les opérations que sa flottille a pu mener depuis 10 ans. Agé d'à peine 110 ans, il a pourtant réussit à se faire un nom dans le milieu des flottes pirates, en raison surtout de ses idées concernant les orcs, les taus et les humains... ainsi que du sort réservé à ceux ayant le malheur de le traiter de "Prince", en raison de son ascendance noble. En effet, le Capitaine Lael a rejeté ses liens de noblesse et ne vit plus à la cour de sa mère, bien qu'Aladrae'shatek reste son second point de vente d'esclaves.. après les arènes du Culte de la Souffrance Extatique. De fait, sa mère qui voulait en faire un assassin à sa solde a du se résoudre à accepter la condition présente. Chose d'autant plus facile que la manière dont son fils cadet a réussit à réduire son frère ainé au rang d'armes décérébrée est quelque chose digne de fierté pour toute mère eldar noire qui se respecte.
Concernant les races inférieures, Saerendril considère être un éleveur, et déteste donc particulièrement que certaines créatures ou entités viennent saccager les troupeaux des Eldars Noirs. Ainsi, il est réputé pour attaquer principalement les forces du Chaos et les Tyranides qu'il croise, afin de débarrasser le cheptel galactique de la Cité Crépusculaire de ces parasites.
Depuis 10 ans, Searendril vole de victoire en victoire, bien qu'elles soient encore modestes.

Le second commandant n'est autre que Svalana l'Ecorcheuse d'âmes. Officiellement, si elle agit si souvent avec son cousin au troisième degré, c'est tout simplement car ses raids lui fournissent d'excellents combats et qu'elle ne voudrait rater ça pour rien au monde. Cependant, la vérité est tout autre, car Svalana est bien décidée à faire de Saerendril le père de ses enfants, son époux et pour cela, elle n'hésite pas à abattre toute femme regardant avec ce qu'elle estime être du désir le capitaine lorsqu'il se trouve à bord de son vaisseau personnel. Elle prête à ettendre tout l'éternité pour atteindre ce but s'il le faut. Bien que Searendril soit au courant, il tolère ce comportement car il sait mieux que personne à quel point Svalana est redoutable, puisqu'elle l'a souvent protégé dans son enfance de certains assassins et autres preneurs d'otages, car de par sa condition d ebatard, sa capture aurait terni l'honneur des Lael et du Culte de la Souffrance Extatique.. La Succube manie un fouet électrocorrosif et un neurocide, comme le veut la coutume de son Culte, et elle espère secrètement que ses raides répétés dans le monde matériel lui permettront rapidement de surpasser sa mère et de prendre la tête du Culte.



Dernière édition par Saerendril le Lun 23 Jan 2012, 11:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr Scintillant
mandragore
Mr Scintillant

Messages : 160
Date d'inscription : 16/04/2011

Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Empty
MessageSujet: Re: Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".   Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Icon_minitimeLun 05 Déc 2011, 10:48

Une petite remontée pour saluer ton travail.

J'ai beaucoup aimé la présentation de ta cabale et du culte qui y est lié.
Revenir en haut Aller en bas
Saerendril
guerrier
Saerendril

Messages : 66
Date d'inscription : 26/10/2011
Localisation : Toulouse

Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Empty
MessageSujet: Re: Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".   Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Icon_minitimeMar 06 Déc 2011, 18:48

Merci. Very Happy
Même si j'ai pas autant de temps pour peindre que je le pensais, je prévois de rajouter l'histoire des mes unités au fur et à mesure qu'elles seront peintes.
Revenir en haut Aller en bas
Saerendril
guerrier
Saerendril

Messages : 66
Date d'inscription : 26/10/2011
Localisation : Toulouse

Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Empty
MessageSujet: Re: Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".   Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Icon_minitimeSam 24 Mar 2012, 20:55

Petit up pour présenter le secteur paumé où agit ma flotte pour se faire des pépettes et de l'influence, ainsi que le pourquoi de ces couleurs rouge et bleu (qui sera un edit demain)

---------------------------------------------------

Le secteur Kol'Kartan :

Cette section de l'espace est pratiquement inconnue de l'Imperium. Située à l'extrême ouest du Segmentum Pacificus, le secteur Kol'kartan doit son nom à la planète Kol'Karta qui fut la première colonisée par des humains pendant l'Age d'Or de l'Humanité. Depuis, la région a été totalement oubliée ai est sortie exangue de l'Ere des Luttes. A l'apogée de l'Humanité, le secteur Kol'Kartan était composé de 18 planètes et 32 planétoïdes terraformés et peuplés de colons. Hélas, la folie, la dicature et les guerres civiles ont ravagés la région : aujourd'hui, seuls 9 planètes et 12 planétoïdes sont encore habitables, et tous ont subit des altérations de leurs Climatropes, faisant des mondes de la région des planètes glacées et ravagées par des blizzards.
Certains de ces monde sont habités par des humains génétiquements purs, d'autres par des mutans ou des hybrides d'humains et d'espèces xenos aujourd'hui disparues. Cependant, plus aucune planète ne dispose de moyens de communications ou de transports extra planètaire. Seuls les habitants d'Aldra-Kaldannor, la plus douce des 9 planètes habitables du secteur dispose d'une technologie supérieure à l'âge médiéval, puisqu'elle était dans une période de pleine révolution industrielle, grâce aux redécouvertes faites dans les ruines parsemant le monde et elle semblait proche, il y a d'accéder à des plans de construction de ses premiers aéronefs. De fait, les dirigeants du monde, l'Oligarchie Aldraka ayant redécouvert la réalité d'autres mondes habitables rêvait de fonder un véritable empire sur le secteur dans les siècles suivants.

Hélas pour eux, la découverte fortuite faite par Saerendril Lael du secteur par un portail mineur et totalement oublié de la Toile, situé a plus de deux semaines de transit des bordures du secteur Kol'kartan a mit fin à ces rêves de grandeur. En effet, quelques mois à peine après cette découverte, l'eldar noir avait lancé son plan, rassemblant son équipage et lançant des sondes dans le secteur, afin de trouver les esclaves les plus prometteurs. Depuis, l'Impur s'est lancé dans une campagne de terreur dans tout le secteur : frappant les zones les moins peuplées d'Aldra-Kaldannor, il a envoyé ses troupes semer la terreur dans les rangs de la populace humaine. Gardant secret la localisation du Portail, Lael a pu facilement capturer des centaines d'esclaves. Tout les mois, l'une des colonies humaine de ce secteur de l'espace connait une attaque. Il ne semble y avoir aucun signe logique, aucune heure privilégiée, les eldars noirs peuvent aussi bien frapper à minuit qu'à midi.

Ce que les habitants de la région ne savent pas, c'est qu'ils ne sont même pas considéré par le Capitaine Saerendril comme un bétail de qualité : ces sous-êtres n'existent que pour permettre à sa flotte d'augmenter facilement son prestiqe et lui apporter de nouvelles recrues, afin que la Bâtard des lael puisse attaquer des proies bien plus dangereuses, et prouver ses qualités de meneur et dê guerrier....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Empty
MessageSujet: Re: Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".   Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection". Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Flotte Pirate "l'Agonie de la Perfection".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: les palais de Commorragh :: La sombre épopée-
Sauter vers: