Forum dédié à la faction Eldar noir / Dark Eldar / Drukhari de l'univers de Warhammer 40 000, mais pas seulement !
 
AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Griffe d'Airain

Aller en bas 
AuteurMessage
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: La Griffe d'Airain   Jeu 04 Déc 2014, 16:39

Comme Herbert a decidé de me classer dans les stratèges du Forum, il fallait bien que je contre balance avec un autre aspect du hobby. J'ai décidé d'enfin poser quelques bases du fluff de ma cabale.
Comme elle est au centre de mes attentions depuis mes dernières parties, j'ai décidé de commencer par le bg de la Succube de mes troupes. Voici donc le début de l'histoire de cette dernière au sein de la cabale.

Citation :
Les cris d’extase inhumains de la foule en délire bourdonnaient à travers la paroi de métal qui venait de se refermer au dessus d’elle. La plateforme centrale de l’arène continuait de descendre vers les étages inférieurs où elle pourrait reprendre son souffle et savourer l’euphorie de son massacre. Le spectacle avait été total encore une fois. Zanaesha était couverte de sang mais pas une goutte n’était le sien.

Toujours accroupie, dans la pose finale, et par trop théâtrale, dans laquelle elle venait de conclure l’exécution d’un sauvage et musculeux monstre xeno, elle profitait de l’instant, son instant. Ce court laps de temps en sortie de combat où elle pouvait humer l’odeur de sang frais et écouter la musique du plaisir de la haute société Commorithe qui était venue assister à ses prouesses. Dans quelques secondes, elle atteindrait le sol des quartiers réservés aux Hekatrix de son culte et devrait à nouveau reprendre ses reflexes de tueuse pour survivre au milieu de ses sœurs de bataille. Mais en cet instant précis, elle s’accordait ce répit et l’appréciait.

Une ombre sorti alors des ténèbres. Masqué à sa vue par les effets d’un champ générateur, l’homme s’avançant d’un pas sûr vers elle. D’instinct, Zanaesha détendit ses muscles en un souffle et se retrouva avec l’une de ses deux lames déjà ensanglantées posée sur la gorge de l’imprudent. Ainsi collée à lui, elle reconnut le regard de l’inconnu et le soutint.
« Etes-vous fou ou à ce point présomptueux pour venir ici, dans les quartiers même de ma sororité chercher la lame qui mettra fin à votre vie ? »

« Allons ma chère, nous savons tout d’eux que tant que vous êtes la seule à être consciente de ma présence ici, ma vie ne craint rien. Détendez vous et rangez moi ce poignard, vous ne me tuerez pas aujourd’hui encore »  

D’un geste sûr le noble eldar noir saisit le poignet qui menaçait son cou et repoussa le bras de la combattante.

« Admirable massacre que vous nous avez là proposé ce soir ma chère ! » Leurs regards continuaient de se toiser mais il y avait autre chose que de la méfiance de part et d’autre, comme si chacun des deux savaient qu’un jour, inévitablement, leurs corps s’affronteraient dans un corps à corps de plaisir. L’hékatrix connaissait la réputation de l’Archon qu’elle avait devant elle. Marek Hek’Syr..

Beaucoup le considéraient comme l’un de ces soufifres de Vect comme la Sombre Citée en comptait tant. L’un de ces seigneurs de Commoragh vivant du sang de ses sbires. Celui-ci avait en plus la réputation de se complaire plus dans la luxure que dans le sang. S’il entretenait une cabale de guerriers, il ne l’envoyait que rarement en raid dans l’espace réel et en prenait encore moins souvent la tête sur le champ de bataille. Il assurait sa fortune dans le trafic d’esclave de haut vol et nombre des familles nobles de Commorragh possédait des esclaves qu’Hek’Syr leur avait vendu.

« Avez-vous enfin réfléchit à ma proposition ma chère ? Votre talent ne peut continuer à se perdre à la simple admiration de spectateurs trop peureux pour descendre dans l’arène prendre les coups que vous vous donnez. Rejoignez-moi et je vous offrirai votre propre culte. N’en avez-vous pas assez de combattre uniquement pour la gloire de la Discorde, combattez pour votre propre gloire ! Vous commanderez mes guerriers et nous soumettrons des mondes ensemble ! »

« Justement, vous n’êtes pas connu pour voyager souvent en dehors de la citée à la recherche de combat ! »

« C’est ce que je cherche à changer ma chère.. et c’est pour cela que je vous veux à mes côtés. Je sais où faire pleuvoir les supplices de ma cabale mais il me faut quelqu’un de votre trempe et de votre talent pour la conduire au combat. »

Terminant sa phrase, l’Archon de la Griffe d’Airain fit deux pas en arrière sur la plateforme et réactiva son générateur d’ombres. La descente était finie et il l’a laissait seule face à ses futures choix.

Zanaesha s’engouffra dans les ténèbres des quartiers des Hékatrix du Culte de la Discorde, des envies de mondes inconnus et d’adversaires puissants dans chaque partie de son corps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Jeu 04 Déc 2014, 16:48

Putain ça fait du bien de lire un pavé sans avoir les yeux qui saignent avec les fautes d'orthographe, et également de voir une certaine place allouée à l'imagination.

Désolé de t'avoir obligé à justifier tes nouvelles fonctions Whysbull ^^


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Jeu 04 Déc 2014, 16:54

t'es sûr que t'es désolé? Menteur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dol'Okienthas
maître de cabale
avatar

Messages : 3187
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 1352
Localisation : Dans le rayons ''frais'' de toutes les grandes surfaces

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Jeu 04 Déc 2014, 17:40

Cé kwa sete alussion a mai photeu daurtograf ? (paf, ça c'est pour vos yeux ébahis !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead unicorn
Jarl suprême
avatar

Messages : 2602
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 26
Localisation : avec ta soeur

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Ven 05 Déc 2014, 11:18

Très bonne intrigue =) vite la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Mar 09 Déc 2014, 08:32

A partir d'ici, vous comprendrez que pour prendre l'histoire de la Griffe d'Airain dans son ensemble, vous devrez probablement remettre dans un futur (plus ou moins proche) les éléments narrés dans leur suite logique. Je vous livre une suite d'événements pris sur l'instant.
Suite à notre première rencontre avec la Succube Zanaesha, voici ses premiers faits de guerre pour le compte de la cabale.


Citation :
« Madame ? » Le timonier en armure rouge réitéra sa demande auprès de sa supérieure en s’inclinant. « Pardonnez moi mais les bêtes approchent. Suivons-nous les vaisseaux cabalites ? »
Zanaesha lâcha des yeux les deux immensités volantes tyranides pour poser son regard sur le pilote de son raider. Autour d’elle, sa garde d’Incubes semblait tout autant que lui attendre la décision de leur maîtresse, leurs immenses klaives prêts à frapper.

N’ayant pas besoin de revenir sur la position des deux monstruosités volantes à gauche du champ de bataille, elle porta son regard sur l’objectif qu’elle et ses ennemis convoitaient au centre des ruines de la citée. Les impériaux avaient depuis longtemps déserté ce caillou maudit de planète, chassés qu’ils l’avaient été par l’invasion de l’essaim. Dans leur fuite, ils avaient laissé des bâtiments à l’abandon mais aussi quelques rares richesses qui seraient bien utiles à Hek’Syr.

La présence massive des tyranides avait complètement dénaturé jusque l’air de la planète. La Succube pouvait presque sentir l’action des substances que leur avait injectées l’Equarisseur avant de franchir le portail les menant ici et qui permettait à son corps de supporter quelques heures de présence dans cet environnement corrompu.

« Non ! Donnez l’ordre à toute la flotte de s’espacer de quelques mètres mais que les pilotes fassent en sorte que ces créatures ne puissent se poser au milieu de nous. Les Cabalites ont déjà cassé l’avance de leurs carnifex, qu’ils sécurisent le centre »

Ses derniers mots furent couverts par le chant lointain des moteurs d’une escouade de reavers qui filèrent à l’opposé. L’affrontement n’avait pas mal commencé pour ses troupes, elle voulait voir comment allaient réagir les monstres avant de placer ses pions plus en avant.

Alors que l’immensité des ailes d’un virago projeta une ombre sur la flotte eldar noire, une autre masse apparu dans les cieux. Tel l’un de ces engins de débarquement métalliques qu’utilisait l’élite de l’Imperium, une créature ovoïde pourvue de dizaine de minuscules tentacules et de ce qui auraient pu s’apparenter à des membres terminés par des bouches monstrueuses descendit vers le bosquet où les hommes de Zanaesha avait laissé le début de leur récolte de richesses.

Vivante et gluante, cette chose était horriblement perturbante.. et le fût encore plus lorsqu’elle s’ouvrit pour relâcher une nuée de bestioles. Une vingtaine de petits prédateurs venaient de reprendre l’avantage sur les positions que la nouvelle maîtresse de la Griffe d’Airain pensait assurées. Levant leurs armes biologiques en un seul mouvement, ils lâchèrent une nuée de projectile en direction de son vaisseau. Par geste de pur réflexe, elle empoigna la rambarde du raider et s’envola dans un mouvement d’acrobatie digne de ses, pas si lointains, combat d’arène. Une partie de sa garde parvint également à quitter le vaisseau. Le pilote ainsi que trois des incubes furent fauchés de plein fouet et l’Antigrav vint s’écraser dans une effroyable explosion.

La masse de gaunts n’était qu’à quelques mètres d’elle et du reste de ses incubes. Mais ils étaient bien trop nombreux pour qu’ils aient une chance de les atteindre vivants. Heureusement, la flotte d’Airain réagit immédiatement et plusieurs vaisseaux proches manœuvrèrent pour tourner leurs armes éclateuses sur les tyranides. Une pluie de projectiles partit aussi vite dans leur direction pour n’en laisser que la moitié vivante. Cela en laissait encore beaucoup mais Zanaesha n’avait pas le choix, les engager au corps à corps était sa seule chance de victoire. Elle lança sa garde dans la charge et leur emboîta le pas.

En réponse les tyranides tirèrent à nouveau et fauchèrent les derniers incubes. Par deux fois, la Succube sentit les munitions biologiques ennemies lui mordre la chair. Consciente que son assaut devenait pure folie, elle dévia sa course et se projeta à l’abri de la végétation.

Son premier raid venait de prendre une tournure plutôt sale. Nul doute que son employeur n’apprécierait pas la perte de ses guerriers d’élite. Il lui fallait à présent absolument ramener ses objectifs si elle voulait calmer ses foudres.

Elle vit à nouveau une ombre passer au sol. L’immense créature volante qui semblait diriger cette masse tyranide devait en avoir assez vu et, pensant la situation gagnée s’envolait vers un autre endroit du champ de bataille. Les petits prédateurs gaunts laissés ainsi seuls ne semblèrent pas comprendre non plus et tournèrent les talons. Incroyable !  Qu’est ce que cette race trop stupide pour s’assurer une victoire déjà gagnée.

La succube n’en croyait pas ses yeux. D’un geste, elle ordonna au timonier d’un ravageur à proximité de suivre et de prendre en cible les petites créatures lui ayant tourné le dos. Les tirs de ses canons ne se firent pas attendre et massacrèrent la masse. Zanaesha, à l’abri dans le bosquet, vérifia que rien n’avait été pris dans leur trésor de guerre.

C’est à cet instant que le sol se remit à trembler. La jeune femme comprit aussitôt quelle menace fondait sur elle. Plusieurs fois déjà depuis le début du combat, elle avait ressenti ces secousses mais jamais encore aussi fort. Les créatures fouisseuses dont se servait l’essaim pour jaillir au milieu des lignes ennemies avaient déjà fait des ravages dans sa flotte, mettant au sol deux vaisseaux. L’une des deux était tombée sous les tirs cabalites, la deuxième devait obéir à un ordre synaptique de leur chef et venait reprendre ce qu’il avait stupidement laissé en s’éloignant.

Dans quelques secondes, un Mawloc surgirait sous ses pieds. Zanaesha souffrait de ses blessures infligées par les tirs des gaunts mais elle savait que si cette créature s’imposait sur sa position actuelle s’en était fait de ce raid et Hek’Syr lui avait bien fait comprendre qu’il ne supportait pas l’échec.

Et puis après tout, des monstres xenos elle en avait déjà tué de toutes sortes sous les applaudissements de la noblesse commorithe. Celle-ci n’en serait qu’une de plus. Ravalant sa douleur, elle saisit la hampe de sa vouge. Ses muscles se tendirent pour se préparer à bondir.

Dans une immense gerbe de terre projetée, la créature de près de 6 mètres jaillit devant le bosquet. Sans hésiter, Zanaesha s’élança et prenant appui sur la tête coupée d’un gaunt, bondit à la rencontre du Mawloc. Sa vouge d’Archite, cadeau de bienvenue dans la Griffe d’Airain, fendit l’air plus vite que la gueule du monstre et vint se ficher entre ses plaques de chitine.

Le tyranide retomba lourdement au sol.

En elle, Zanaesha entendit les hourras de la foule. Elle ne connaîtrait pas la défaite aujourd’hui…


Dernière édition par Whysbull le Mer 10 Déc 2014, 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamenuit
hiérarque modérateur
avatar

Messages : 2771
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Tu veux vraiment savoir ?

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Mer 10 Déc 2014, 16:33

Très sympa à lire ces deux passages, je tiens juste à signaliser qu'un mawloc fait plutôt 6m de haut que 3m Razz

_________________
En blanc je cause, en jaune je sors mes outils, en rouge je refais le portrait  Evil or Very Mad

On peut très bien se venger sans tuer. Il y a tout un art de la vengeance et il se pratique avec lenteur, sadisme et fourberie, souvent sans faire couler une seule goutte de sang.


Dernière édition par Lamenuit le Jeu 11 Déc 2014, 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Mer 10 Déc 2014, 16:42

Merci, correction apportée.. je n'avais aucune de la taille du bestiau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilionas
voïvode reconnu par la confrérie du temple noir
avatar

Messages : 1470
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 20
Localisation : isere

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Mer 10 Déc 2014, 18:52

Sympa, mais ta succube c'est une malade! Terrasser un mawloc d'un coup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Ven 12 Déc 2014, 09:52

ilionas a écrit:
Sympa, mais ta succube c'est une malade! Terrasser un mawloc d'un coup ^^

Version romancée de vrais faits de guerre... Il y a des ellipses par rapport à la réalité des faits pour ne pas en faire un rapport de raid, le mawloc avait déjà été entamé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbert West
maître des sombres quartiers
avatar

Messages : 10712
Date d'inscription : 17/06/2011
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Lun 15 Déc 2014, 16:07

déformer la réalité de cette façon ... espèce de producteur américain va ! ^^

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whysbull
Klaivex
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 41
Localisation : Leuze-en-Hainaut (Belgique)

MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   Ven 23 Jan 2015, 16:23

Alors que la campagne pour la conquête de Vogen commence, voici les récits de la première bataille..

Citation :
L’aube était en train de poindre sur les murs de la citée en ruines. Il semblait évident au Voïvode Hek’syr, même s’il y mettait les pieds pour la première fois, que Vogen avait déjà connus bien des combats et des souffrances par le passé. Il pouvait encore sentir dans l’air l’infime goût restant des atrocités qui y avaient eu lieu. Cela le galvanisa.

Ses troupes étaient en place. Tandis que ses guerriers et ceux de son sybarite Maefin occupaient deux bâtiments une autre escouade s’élançait vers une troisième ruine située sur sa gauche. Les mandrakes, profitant de leur existence entre la Toile et le monde réel, s’avançaient librement dans les rues. Enfin, ses gardes d’honneur, les incubes de Dualgoth et une unité de créations des Tourmenteurs attendaient en retrait, chacun en appui d’une escouade de guerriers.

Soudain, dans les dernières ténèbres d’avant l’aube, plusieurs flashs accompagnés d’une déflagration dans l’air brisèrent le calme de la nuit. Des Chevaliers Gris… Une troupe de ces psykers de marines venait d’apparaître dans les vestiges devant la griffe d’Airain.  

Marek Hek’syr n’eut pas le temps de transmettre des ordres à ses hommes que les premières salves de bolt parvinrent déjà dans leur direction. Une unité tactique se tenait à présent en plein milieu du secteur à peine à quelques mètres de la première ligne de mandrakes. Les Ombres, déployées en ligne écartée, étaient heureusement hors de portée des deux incinerators des marines. Elles essuyèrent tout de même les salves de bolter. Seules trois d’entre elles eurent le temps de s’abriter dans la Toile pour se mettre à couvert.

Des bolters lourds crachèrent leurs munitions de l’arrière de la zone. Le Voïvode ne pouvait voir l’origine de ces tirs mais l’escouade Maefin l’informa qu’elle était la cible des tirs venant d’un bâtiment de deux étages plus en retrait. Un Techmarine y dirigeait une escouade d’armes lourdes. Hek’syr comprit dès lors que, sauf miracle, ses troupes n’attendraient jamais cette ruine vivants.

Les Chevaliers Gris les avaient surpris mais n’en avait pas profité pour faire assez de dégâts. L’eldar noir se devait de marquer le coup en retour. L’unité tactique de marines était non seulement visible de son unité mais aussi de celle de Maefin et des deux escouades de Mandrakes. Aucun de ces humains génétiquement modifiés ne devait survivre. Les projectiles éclateurs et les ombreflammes fusèrent en direction des spaces marines. Pas un ne survit aux salves.

Les eldars noirs, bien que renforcés par la souffrance de leurs ennemis, ne se réjouirent que peu de temps. Les cadavres des spaces marines laissèrent la vue libre sur l’ennemi suivant dans leur sillage, l’un de ces cercueils de métal mû par un cadavre que les Mon-keigh nomment Dreadnought.
Sur le flan gauche, une autre escouade tactique identique à la première, profitait de l’ombre d’une tour pour s’approcher de la ruine que convoitaient également la Griffe Arkhen et sa suite de gorgones. Au bout du champ de bataille, sur le flanc droit, une troisième unité tactique, plus réduite mais visiblement mieux équipée s’infiltrait entre deux ruines en direction de Maefin et de ses hommes. Les menaces se faisaient à présent plus nombreuses et il serait difficile de concentrer à nouveau les attentions sur une seule d’entre elles.

Pour soutenir le Sybarite, les incubes jaillirent de leur couvert pour tenter de rejoindre la ruine juste devant leur position et se mettre sur le chemin de l’unité de cinq marines. Leur course s’avérera cependant trop lente et ils furent pris sous le feu des armes lourdes du Techmarine et de ses hommes. Les trois quarts de l’unité périrent malgré la protection de leurs armures et la sensation d’insensibilité que leur procuraient les tourments de la bataille. Leur chef mort, les trois survivants rebroussèrent chemin et se remirent à l’abri du bâtiment d’où ils avaient surgit. L’assaut avait été prématuré. Il leur fallait attendre encore.

A gauche, les tactiques prirent le dessus sur les Cabalites et en firent périrent plusieurs sous leurs tirs tout en s’approchant de la ruine. En retour, ceux-ci répliquèrent par des tirs éclateurs, appuyés à nouveau par l’escouade du Voïvode et son canon éclateur. La première vague de mandrakes, bien qu’amoindrie, prit cette direction et ajouta ses tirs. L’unité tactique se résuma à nouveaux à quelques rares survivants. Marek H’ek’syr, qui entre temps avait voulu rejoindre les gorgones qui se dirigeaient vers ces marines, comprit que son aide n’était plus nécessaire. Il empoigna son disloqueur et s’apprêta à affronter la menace qui lui semblait la plus difficile à l’instant, le dreadnought.

Celui-ci continuait à avancer en direction de la ruine centrale, tirant sur tout ce qui se trouvait à sa portée. Pour le gêner, Hek’syr envoya au sacrifice ses mandrakes. Il savait qu’ils ne pourraient rien faire contre son blindage mais il espérait au moins qu’ils puissent le retenir le temps que les incubes et leurs armes puissent venir le chercher et tenter de le déborder. Leur faire percer son blindage arrière était la seule solution dont il disposait pour l’arrêter. Mis à part lui, seul l’un des guerriers de Maefin possédait encore une arme de tir capable de passer les épaisses plaques de céramite de ce tombeau ambulant mais l’escouade Maefin était en train de fondre sous les tirs des bolters lourds.

De plus, les marines de l’escouade Castian, protégés par leur armure avaient plutôt bien résisté aux tirs éclateurs et étaient à présent à portée de charge du sybarite. Ce dernier fut mis au défi par le chef d’unité et périt sous ses coups sans avoir même pu ne serait ce qu’effleuré son armure tactique. Cependant, quelques cabalites tinrent bon et restèrent au corps à corps. Ils savaient qu’un étage plus bas, les incubes étaient suffisamment près que pour leur apporter de l’aide. Les marines avaient voulu les massacrer, ils allaient le payer de leur vie. Et en effet, dans un geste vif, les guerriers d’élite d’Hek’Syr surgirent dans la ruine et découpèrent les chevaliers gris. Les survivants ne demandèrent pas leur reste et se replièrent.

Le Voïvode, s’il se réjouit à nouveau de la mort d’humains, savait que l’aide des incubes apportée à Maefin les avait détournés du Dreadnought. Celui-ci était à présent dans la ruine centrale et allait en prendre le contrôle. A gauche, la griffe Arkhen s’était défait des derniers tactiques et avait pris place dans la ruine qu’elle convoitait, sa propre escouade ne serait pas embêtée dans celle qu’elle contrôlait et les derniers survivants de Maefin tenait encore une 3ème ruine. Il contrôlait la moitié de la zone… mais il en était presque pareil pour les chevaliers gris.

Le Techmarine, bien planqué dans ses Purgators, ne prenait aucun risque et tiendrait sans broncher le bâtiment où il était. Les deux tactiques laissés en vie par les incubes s’était repliés vers une ruine à l’extrême droite et arrivèrent à se mettre à s’y mettre à l’abri. Les incubes, bien que lancés à leur poursuite n’eurent pas le temps de les rattraper.

S’il ne parvenait pas à détruire ce fichu dreadnought, lui et les chevaliers gris se partageraient le contrôle de la zone pour moitié. Il ordonna au porteur de disloqueur de Maefin de le cibler tout comme lui. Ils n’avaient que deux tirs pour le détruire. Le premier atteint le blindage mais pas suffisamment pour lui faire des dégâts critiques.

Il ne lui restait que plus que son tir à lui… Hek’syr empoigna son propre disloqueur et fit feu. Son tir ne faillit pas et toucha le dreadnought en plein. Celui-ci commença à chanceler….. mais se remit sur ses pieds. Il était sonné mais pas détruit.. la ruine était aux spaces marines.

Hek’syr et ses ennemis se partageaient le champ de bataille à égalité parfaite… Le Voïvode rugit de fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Griffe d'Airain   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Griffe d'Airain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cabale de la Griffe d'Airain
» Cabale de la Griffe d'Airain - 1000pts
» La Griffe d'Airain nouvelle version 1500pts
» Paire de griffe eclair
» griffe main droite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voleurs d'âmes :: les palais de Commorragh :: La sombre épopée-
Sauter vers: